/finance/homepage

Premier trimestre 2021: des pertes de 110 M$ pour CAE

Agence QMI

Photo d'archives, Agence QMI

La pandémie de COVID-19 a fortement impacté l’entreprise montréalaise CAE, après la suspension de la «quasi-totalité des activités de fabrication» à son usine principale au cours du premier trimestre 2021.

CAE a ainsi subi une perte de 110 millions $ au cours du trimestre ayant pris fin le 30 juin dernier. L’an dernier, pendant la même période, l’entreprise avait rapporté un bénéfice de 63 millions $.

• À lire aussi: Gros don du président de CAE à la Fondation du CUSM

CAE a indiqué mercredi que les produits de ses activités ordinaires avaient atteint 550,5 millions $, comparativement à 825,6 millions $ pour la période correspondante un an plus tôt.

La direction de CAE a spécifié que la crise sanitaire a fait mal au chef de file mondial en formation dans les domaines de l’aviation civile, de la défense et sécurité, et de la santé.

CAE va lancer un programme de restructuration d'environ 100 millions $ afin de générer des économies annuelles de 50 millions $.

«La pandémie de COVID-19 nous a frappés de plein fouet au premier trimestre, avec une forte baisse de la demande et des perturbations majeures au niveau de nos activités mondiales», a dit Marc Parent, président et chef de la direction de CAE, par communiqué.

«Cependant, dès le début de la pandémie, nous avons agi rapidement pour assurer la santé et la sécurité de nos employés et de nos clients en prenant d'importantes mesures pour protéger la situation financière de CAE et préserver ses liquidités, a-t-il poursuivi. CAE a fait preuve d'agilité et de résilience, atténuant considérablement ses pertes et conservant une base financière solide au premier trimestre, dans les conditions les plus difficiles auxquelles l'entreprise a eu à faire face.»

Le carnet de commandes de CAE s’élève à 8,6 milliards $, en baisse de 9 % par rapport aux 9,4 milliards $ enregistrés un an plus tôt. L’entreprise a pris pour 417,1 millions $ de nouvelles commandes au cours du premier trimestre 2021, soit 56 % moins que l’an dernier (940 M$).