/finance/homepage

Une «imprimante» à cocktails développée à Québec

Pascale Robitaille | TVA Nouvelles

Une entreprise de Québec est parvenue à réaliser un tour de force bien particulier en développant une imprimante alimentaire pouvant produire des cocktails en trois dimensions.

Grâce à son appareil, Poseidn peut «imprimer» des boissons concentrées en format solide, que le consommateur peut ensuite laisser dissoudre dans un verre d'alcool pour créer un cocktail en toute simplicité. Des chocolats chauds et des thés sont aussi disponibles.

«C’est une technologie qu’on a développée nous-mêmes dans les dernières années pour répondre au problème qu’on avait dans le 3D qui n’était pas productif et accessible au marché alimentaire. On a résolu ça avec notre équipe d’ingénieurs de différents secteurs dans la compagnie. Maintenant, on est capable d’imprimer tout type d’aliments en trois dimensions et on s’est spécialisé sur les breuvages», a expliqué le directeur du développement des affaires, Léo Daviaud.

C'est d'ailleurs une technologie unique au monde. «On est le seul présentement sur le marché mondial. C’était l’objectif il y a maintenant 5 ans de développer quelque chose de complètement nouveau», a précisé M. Daviaud.

Après toutes ces années de développement, Poseidn compte garder le secret du fonctionnement de son imprimante.

«C’est une technologie qui est en cours de brevetage. C’est important pour nous de garder notre secret industriel. C’est la meilleure manière aussi de se protéger contre une possible concurrence dans les années à venir», a reconnu Léo Daviaud.

Poséidn a présentement une dizaine de produits sur le marché, incluant des bases de cocktails et de boissons chaudes. De nouvelles recettes seront dévoilées à la fin de mois.