/regional/quebec/quebec

COVID-19: huit employés infectés au Costco Lebourgneuf

Jérémy Bernier | Journal de Québec

Pas moins de huit employés de la succursale Costco de Lebourgneuf, qui ont travaillé entre le 1er et le 13 août, ont reçu un diagnostic positif à la COVID-19 dans les derniers jours. Un dépistage massif est lancé.

• À lire aussi: Un employeur pourrait vous forcer à télécharger l'application COVID

La direction régionale de santé publique de la Capitale-Nationale a révélé ces informations jeudi matin, assurant que toutes les personnes infectées et leurs contacts, ont été mis en isolement. 

D’après la porte-parole du CIUSSS de la Capitale-Nationale, Annie Ouellet, les huit individus qui ont été infectés à la COVID-19 ont travaillé sans savoir qu’ils étaient malades. 

Dépistage      

Comme l’établissement situé sur la rue Bouvier, à Québec, emploie près de 450 travailleurs sur une base régulière et qu’il est très fréquenté par la population, on procède actuellement à un dépistage massif.  

Tout le personnel de la succursale doit se présenter au centre de dépistage Fleur-de-Lys dans les 48 prochaines heures. 

«Une personne peut être porteur et être contagieuse, même sans symptôme. Il est important d’aller se faire dépister de penser que cela peut aussi avoir des répercussions de santé importantes sur nos proches», a déclaré Dr Clément Beaucage, médecin à la Direction régionale de santé publique de la Capitale-Nationale. 

Du côté de la direction du Costco Lebourgneuf, on assure avoir procédé à la désinfection de l’ensemble de la succursale à deux reprises déjà. Une troisième ronde de décontamination doit avoir lieu ce soir. Comme celles-ci sont faites en dehors des heures d’ouverture, on indique qu'il ne sera pas nécessaire de fermer la succursale.  

Risque «faible»      

D’après la santé publique, les risques demeurent faibles pour la clientèle, notamment en raison des mesures mises en place comme le port du masque, le lavage des mains à l’entrée et la distanciation sociale. 

Malgré tout, les consommateurs qui ont fréquenté l’établissement entre le 1er et le 13 août dernier sont invités à se faire dépister, s’ils présentent des symptômes ou s’ils ont des inquiétudes à ce sujet. 

- avec la collaboration de TVA Nouvelles