/news/society

Des enfants ont consommé des friandises au cannabis par accident

Agence QMI

Photo Adobe Stock

Plusieurs enfants ont ingurgité malencontreusement des produits comestibles à base de cannabis dernièrement, tellement que Santé Canada a tenu à lancer une mise en garde.

Certains enfants qui sont tombés sur ces produits se sont même retrouvés à l’hôpital, a-t-on indiqué jeudi.

«Ces produits ressemblaient à des bonbons ou à des aliments ordinaires et étaient entreposés sans emballage à l'épreuve des enfants dans des endroits comme le réfrigérateur ou le congélateur», a expliqué par communiqué l’organisme fédéral, qui appelle à davantage de vigilance chez les consommateurs de marijuana.

Santé Canada rappelle que ces produits, qu’ils soient achetés ou faits maison, doivent être entreposés dans des lieux sécuritaires, qui sont hors de la portée des petits.

On réitère également qu’en vertu de la loi fédérale, ces aliments doivent contenir moins de 10 mg de THC, la substance psychoactive contenue dans le cannabis.

Pour répondre à ces standards, les produits à base de pot doivent être cuisinés avec de la marijuana légale ou être achetés comme tels dans une boutique spécialisée.

En magasin, ils sont contenus dans des emballages conçus pour éviter que des enfants puissent les ouvrir. Cependant, dès qu’un adulte ouvre le sac, il est facile pour un jeune d’y avoir accès, a insisté Santé Canada dans son message de prévention.

Rappelons qu’au Québec, le gouvernement Legault a interdit la vente de friandises contenant du THC dans les succursales de la Société québécoise du cannabis (SQDC).