/regional/troisrivieres/mauricie

Feu vert à la reprise de l'installation de la fibre optique à Bécancour

Louis Cloutier | TVA Nouvelles

Le déploiement de la fibre optique peut reprendre dans la région de Bécancour, dans le Centre-du-Québec.

La compagnie de téléphone Telebec a autorisé la MRC de Bécancour à utiliser l'ensemble de ses poteaux pour y accrocher ses câbles. Des lourdeurs administratives et règlementaires quant à l'utilisation du réseau terrestre de Telebec bloquaient la poursuite du déploiement dans les secteurs de Gentilly et de Saint-Angèle-de-Laval.

La compagnie a finalement accordé une dérogation. Ainsi, les travaux peuvent se poursuivre et être terminés, les formalités devant être réglées plus tard.

Une rencontre entre le maire de Bécancour et de hauts dirigeants de Telebec aura permis de sceller l'affaire.

«Mettons que j'ai dû faire quelques montées de lait», a confié le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois.

Le déploiement de la fibre optique dans la MRC de Bécancour accuse un retard de plus de deux ans sur l'échéancier initial. Une large tranche de la population de ce secteur a déjà commencé à être branchée. Ça a été le cas pour une partie du chemin des Milans du secteur Gentilly.

Une nouvelle abonnée avait l'impression avec l'internet haute vitesse d'être entrée dans le 21e siècle. «Nous, nous étions quatre qui ne l'avions pas. Donc, c'est vraiment merveilleux», s'est enthousiasmée Renée Hébert, jeudi, à la caméra de TVA Nouvelles.

Le télétravail et l'enseignement à distance ont accru la demande pour ce service. C'est le cas pour le fournisseur Sogetel de Nicolet. L'entreprise s'attendait à ce que ses abonnements diminuent en raison de la pandémie. La situation a été exactement à l'opposé. Sogetel fait face à une forte demande.

«Il y en a eu beaucoup pour augmenter les forfaits en terme de vitesse. Les gens passaient du forfait 10 mégabits au forfait 60 mégabits pour être en mesure de faire leur télétravail», a indiqué Jean-Philippe Saia, directeur de Sogetel.