/news/politics

Québec prend les récentes éclosions très au sérieux

TVA Nouvelles

Le premier ministre du Québec François Legault se trouvait à La Sarre en Abitibi-Témiscamingue jeudi après-midi en compagnie de la députée d’Abitibi-Ouest Suzanne Blais dans le cadre de sa tournée de la province.

• À lire aussi: COVID-19: huit employés infectés au Costco Lebourgneuf

• À lire aussi: Éclosion de COVID-19 dans un CHSLD de Joliette

En faisant le point sur la pandémie de COVID-19, il a assuré que la province était prête à affronter une éventuellement deuxième vague, du moins du côté des employés et de l’équipement.

«Il y a une chose à améliorer, il faut accélérer la construction de trois maisons des ainées et la rénovation d’un CHSLD, celui de Macamic», a-t-il expliqué.

Il a aussi affirmé que les mesures nécessaires seraient également prises dans les CHSLD de la province afin d’éviter une nouvelle hécatombe. 

Deux éclosions        

Le premier ministre a été forcé de réagir aux récentes éclosions survenues dans un CHSLD de Joliette ainsi que dans un Costco de la région de Québec.

«Il y a un problème à Québec avec le Costco Lebourgneuf. Il y a une éclosion, on est en train de prendre toutes les mesures. J’invite tous les clients qui ont fréquenté le Costco à se faire tester. On va développer une cellule pour circonscrire le problème», a-t-il dit. 

Du côté du CHSLD, il a admis que la situation était grave et préoccupante et que l’origine de cette éclosion serait analysée.

Le premier ministre a ajouté que l’on s’attendait à avoir des éclosions et qu’il va y en avoir d’autres.

Pour une autonomie alimentaire        

Comme il se trouvait dans une région reconnue pour ses forêts, le premier ministre a expliqué qu’il comptait revoir et ajuster le régime forestier.

Il souhaite permettre une meilleure prévisibilité pour les compagnies afin de leur permettre de mieux prévoir leurs investissements.

Par ailleurs, le premier ministre s’est dit ouvert à l’idée d’aider financièrement des agriculteurs qui souhaitent mettre sur pied des projets pouvant aider le Québec à atteindre l’autonomie alimentaire.

Doubler la superficie des cultures en serre est un engagement de longue date de la Coalition avenir Québec (CAQ), mais cette fois, François Legault a également fait mention de l’élevage animalier.

«Je sais qu’il y a déjà eu et j’espère qu’il y en a encore du côté du bœuf. En Abitibi Témiscamingue, le prix des terres est raisonnable», a-t-il mentionné en rappelant que la majorité du bœuf consommé au Québec provient de l’Ouest canadien.

Reste le problème de l’abattage des bêtes qui est fait en majeure partie à l’extérieur de la province, par des entreprises en situation de «quasi-monopole», a déploré François Legault, en se disant «ouvert» à aider les agriculteurs québécois.

Prompt rétablissement       

Le premier ministre, fervent amateur de hockey, a évidemment souhaité un prompt rétablissement à l’entraîneur-chef du Canadien qui a été hospitalisé.

«Je souhaite à Claude Julien de se remettre de son problème de santé», a-t-il fait savoir.