/finance/homepage

Bond record des ventes des fabricants canadiens en juin

Agence QMI

Bloc argent monnaie dollar canada

Photo Fotolia

Signe d’une reprise liée au déconfinement de l’économie canadienne, les ventes des fabricants ont enregistré en juin une «hausse record» de 20,7 %, atteignant 48,7 milliards $. 

Selon les données dévoilées vendredi par Statistique Canada et tirées de son Enquête canadienne sur la situation des entreprises, l’augmentation de plus de 20 % fait suite à une croissance des ventes de 11,6 % en mai.

«De nombreuses usines ont fonctionné à une capacité beaucoup plus élevée en juin: le taux d'utilisation de la capacité (données non désaisonnalisées) pour l'ensemble du secteur de la fabrication a augmenté de 10,9 points de pourcentage pour se chiffrer à 73,3 %», a précisé l’agence fédérale.

Cette embellie fait en sorte que 23,9 % des fabricants estiment qu'il faudra «accroître le nombre d’employés» pour suivre la cadence.

Ainsi, en vertu de l’Enquête, on apprend que les ventes des fabricants ont progressé dans 21 industries. Les hausses les plus marquées ont eu lieu dans deux industries, celles des véhicules automobiles et des pièces pour véhicules automobiles.

«Si l'on exclut ces deux industries, les ventes du secteur de la fabrication ont augmenté de 10,3 %, a-t-on précisé. Néanmoins, les ventes totales des fabricants enregistrées en juin ont été 13,2 % inférieures au niveau observé avant la pandémie en février.»

Statistique Canada explique par ailleurs qu’un volume plus élevé de produits a été vendu en juin, «en termes réels (ou en volume), les ventes du secteur de la fabrication [ayant] augmenté de 18,4 %».

Un recul «inégalé» d’un trimestre à l’autre 

La crise sanitaire a fait mal à l’économie canadienne, les ventes totales des fabricants ayant diminué de façon «inégalée» – de 22,8 % – du premier au deuxième trimestre, alors que le pays se mettait sur pause pour freiner la propagation de la COVID-19. Les ventes des fabricants sont ainsi passées, d’un trimestre à l’autre, d’un total de 162,4 milliards $ à 125,3 milliards $.

«La valeur des ventes au deuxième trimestre a été la plus faible depuis le troisième trimestre de 2009», a indiqué Statistique Canada.

Dans la même catégorie