/sports/homepage

Des cyclistes pris par une averse de grêle dans une épreuve française

Agence France-Presse et TVA Nouvelles

À 16 jours du départ du Tour de France, une étape du Critérium du Dauphiné a été marquée par un violent épisode de grêle.

Après une pluie, la grêle s'est abattue avec violence sur les cyclistes plus en retard dans l’épreuve. Dans une atmosphère de sauve-qui-peut général, les malheureux ont cherché les abris de fortune, sous une tente pour certains ou, pour l'Allemand Tony Martin, une sorte de coque en caoutchouc tendue par un spectateur.

Martin n’a d’ailleurs pas pu terminer la course.

Plusieurs participants à l’événement ont publié photos et vidéos de la péripétie climatique. Le Français Maxime Chevalier, coureur de l’équipe B&B Hotels, a sans doute été l’un des cyclistes les plus touchés par l’averse...

Tim Declercq, Belge de l'équipe Quick Step, en a lui aussi pris pour son rhume.