/news/coronavirus

Futurs préposés impayés: Legault promet de corriger la situation

Patrick Bellerose | Journal de Québec

Les étudiants qui suivent une formation accélérée pour devenir préposés aux bénéficiaires seront payés rapidement, promet le premier ministre François Legault.  

• À lire aussi: De futurs préposés toujours impayés

• À lire aussi: Soins de santé: les demandeurs d'asile pourront s'établir de façon permanente

Le Journal rapportait vendredi matin que des futurs préposés aux bénéficiaires n’ont pas été rémunérés depuis le début de leur formation accélérée en juin dernier. D’autres attendent toujours le deuxième versement de leur rémunération, sous forme de bourse. 

«J’ai appris ça dans les médias ce matin et j’ai tout de suite dit à mon équipe: c’est totalement inacceptable», a déclaré M. Legault vendredi lors d’un point de presse à Chibougamau. 

Le premier ministre souligne que certains des étudiants ont quitté leurs carrières pour se réorienter et venir prêter main-forte en CHSLD. 

L’un d’eux confiait d’ailleurs au Journal avoir dû reprendre un emploi à temps partiel. «J’ai été obligé de reprendre des quarts dans les bars, une semaine sur deux. Je suis obligé d’emprunter de l’argent à mes amis, à ma famille parce que je ne peux pas payer mon loyer, mes factures ou même ma bouffe!», a-t-il expliqué. 

Réglé rapidement

Ce retard dans le paiement des bourses «n’a pas de bon sens», estime M. Legault. «Je suis même très choqué de ça et j’ai demandé aux gens autour de moi de s’assurer que ce soit réglé très rapidement», assure le premier ministre. 

Le parcours accéléré pour former quelque 10 000 nouveaux préposés aux bénéficiaires est une idée chère à François Legault, qui y voit un moyen de régler la pénurie de main-d’œuvre qui affecte les CHSLD du Québec. 

Ce manque de personnel a été particulièrement ressenti pendant la première vague de la COVID-19 au printemps dernier. Non seulement des préposés ont dû s’absenter en raison de la maladie, mais d’autres ont été appelés à se promener d’un établissement à l’autre, risquant ainsi de propager le virus. 

Salaire bonifié

En lançant le programme de formation accéléré au printemps dernier, François Legault a promis de rehausser le salaire des préposés en CHSLD à 26 $ de l’heure pour les employés à temps plein, ce qui équivaut à 49 000$ par année. 

Il s’agit d’une hausse significative, alors que le taux horaire de base à l’entrée pour un préposé est de 20,55 $. 

Ceux qui ne travaillent pas à temps plein, toutefois, ne toucheront pas le nouveau taux horaire bonifié.