/sports/homepage

La mascotte des Kings «poursuivie» pour harcèlement sexuel

Agence QMI

Une ancienne «Ice Girl» des Kings de Los Angeles poursuit l’équipe et l’homme qui agit à titre de mascotte du club dans une histoire de harcèlement sexuel.

C’est ce qu'a révélé le site internet TMZ Sports, jeudi. 

La présumée victime, dont l’identité n’a pas été révélée, demande 1 million $ à la formation de la Ligue nationale et à Tim Smith, l’homme qui incarne le lion nommé Bailey.

La femme a été embauchée en 2018 et affirme qu’elle était constamment la cible de remarques à caractère sexuel de la part de la mascotte.

Smith serait responsable des «Ice Girls» et avait le pouvoir de la renvoyer.

Toujours selon ses dires, la dame a clairement fait savoir à Smith que ses commentaires et ses avances la rendaient mal à l’aise. L’homme l’aurait ensuite congédié.

Un responsable des Kings l’aurait ensuite suppliée de revenir, en lui promettant de la protéger de Smith. Cependant, la femme a de nouveau subi le comportement déplacé de la mascotte, et ce, dès son retour dans l’entourage de l’équipe.

Puis, Smith aurait mis son entrejambe au visage de la femme qui a décidé de quitter son emploi pour de bon.

Pour le moment, les Kings n’ont pas émis de commentaires dans cette affaire.