/finance/homepage

Le milliardaire Marcel Adams rend l’âme à l’âge 100 ans

Martin Jolicoeur | Journal de Montréal

Marcel Adams

Camil LeSieur / Le Journal de Qu

L’un des hommes d’affaires les plus riches de la planète, ayant fait fortune dans le développement de centres commerciaux au Canada, est décédé à Montréal, mardi, à l’âge de 100 ans.

Homme d’affaires discret, en dépit de sa présence sur la liste des milliardaires du magazine Forbes, Marcel Adams aura été le fondateur de Développements Iberville et l’un des pionniers de l’industrie des centres commerciaux au pays. 

Immigré de Roumanie après avoir fui les camps nazis pendant la Deuxième Guerre mondiale, c’est à lui que l’on doit, entre autres, la construction du premier centre commercial de Québec, La Canardière, et celle — des années plus tard — des Galeries de la Capitale, sur un terrain en friche acheté dix ans plus tôt, jugé alors trop éloigné.

Du courage et du jugement

Joint par Le Journal, l’ancien président de Steinberg, Irving Ludmer, 85 ans, se souvient de ses débuts en affaires à Québec. 

« Marcel avait énormément de courage. Il était travaillant et pouvait supporter le risque mieux que quiconque. [...] Il disait souvent que rien ne pouvait être pire que d’être réduit à l’esclavage, dans les camps de travail forcé qu’il avait connu pendant la guerre. »

Quelques années plus tard, il crée, avec M. Ludmer, Développements Iberville. Ensemble, ils construisent le Carrefour de l’Estrie, le premier grand centre commercial de Sherbrooke. Puis de constructions en acquisitions, l’entreprise se trouve éventuellement avec un portefeuille de 8 millions de pi2 d’espaces commerciaux, tant au Canada qu’aux États-Unis. 

« Il savait compter et avait un bon jugement, explique l’ancien patron de Steinberg. Il faut lui donner cela. Et je peux vous dire qu’il ne perdait pas souvent ; je dirais même qu’il gagnait neuf fois sur dix ! »

Au classement de Forbes

Dans la dernière édition du magazine Forbes, la fortune de Marcel Adams et de sa famille était évaluée à 1,6 milliard de dollars américains (plus de 2,1 milliards de dollars canadiens). Il était aussi le milliardaire le plus âgé de la planète, après Chang Yun Chung, 102 ans, de Singapour, fondateur de la société de transport maritime Pacific International Lines.

« Certaines familles discutaient Shakespeare autour de la table. Pour notre part, nous parlions affaires », avait un jour confié M. Adams, une anecdote que relate son beau-fils dans un article du Jerusalem Post.

Un personnage marquant 

« Nul doute qu’il aura marqué l’histoire commerciale de la province, estime pour sa part Jean-François Grenier, spécialiste de l’immobilier commercial et vice-président du Groupe Altus. Souvenez-vous de l’aire de jeux construite aux Galeries de la Capitale au début des années 1980. À l’époque, c’était toute une innovation. »

Aujourd’hui, Développements Iberville aurait vendu la plupart de ses actifs immobiliers. Sylvan Adams, l’un de ses quatre enfants, et successeur de son père à la tête de l’entreprise familiale, a connu des ennuis avec le fisc. Depuis cinq ans, il vit en Israël. 

Marcel Adams 1920-2020  

  • Né en Roumanie le 2 août 1920  
  • Arrive au Québec en 1951  
  • À la demande de son patron, il change son nom de naissance (Meir Abramovici) pour Marcel Adams.  
  • Fonde Développements Iberville en 1958  
  • Fortune familiale évaluée à 1,6 milliard $ US (selon Forbes)  
  • Décédé à Montréal le 11 août 2020