/news/coronavirus

Un autre «party» de jeunes à l’origine d’une éclosion de COVID-19

TVA Nouvelles

Un autre «party» privé impliquant des jeunes est à l’origine d’une nouvelle éclosion de la COVID-19, cette fois-ci à Laval, où le CISSS mène une enquête épidémiologique.

• À lire aussi: Les jeunes, puissants vecteurs du virus et public difficile à convaincre

• À lire aussi: Des partys responsables de plusieurs infections

• À lire aussi: Passé par un «party COVID», un trentenaire meurt du coronavirus

La Santé publique de Laval demande aux personnes qui ont participé à la fête qui s’est tenue dans une résidence privée du quartier Sainte-Rose, de se faire tester. 

Déjà six cas de COVID-19 liés à cet événement qui s’est déroulé au cours de la dernière semaine, ont été confirmés. 

Une quarantaine de jeunes ont pris part au party et se trouvent aujourd’hui tous en isolement. 

La Santé publique de Laval assure que les personnes impliquées collaborent activement à l’enquête.

D’ailleurs, toute personne qui a participé à cette fête, ou tout autre fête, devrait se faire tester pour la COVID, insistent les autorités. 

À l’heure actuelle, tout rassemblement privé au Québec ne peut réunir plus de 10 personnes, et les mesures de distanciation doivent être maintenues.

Dans la même catégorie