/finance/homepage

L’ex-conseiller vedette Michel Marcoux radié à vie

Martin Jolicoeur | Journal de Montréal

Le conseiller financier Michel Marcoux.

Photo d'archives, Pierre-Paul Poulin

Le conseiller financier Michel Marcoux.

Après l’avoir déclaré coupable d’un chapelet de 24 chefs d’accusation l’automne dernier, le comité de discipline de la Chambre de la sécurité financière (CSF) a ordonné hier la radiation permanente de Michel Marcoux.

Cette décision – la plus sévère qu’il lui est permis de rendre – vient placer l’ex-conseiller financier, auteur de plusieurs livres sur la finance et la fiscalité et ex-chroniqueur financier, hors d’atteinte des clients épargnants ou investisseurs.

Détournements aux Bahamas

Les infractions qui lui sont reprochées concernent les détournements de fonds de plusieurs clients de 2002 à 2013. On lui reproche notamment d’avoir détourné ou permis que soient détournés près de 1 M$ de ses clients vers un compte des Bahamas que détenait sa propre firme.

On reproche aussi au président d’Avantages services financiers d’avoir fourni des informations « fausses, trompeuses ou mensongères » à ses clients pour justifier sa mauvaise gestion de compte en fidéicommis, et d’avoir menti aux enquêteurs.

Dans sa décision sur sanction, le comité de discipline parle sans ambages de « malhonnêteté », « malveillance » et « préméditation » de gestes répréhensibles de l’ex-conseiller. Des gestes graves qui « discréditent outrageusement » la profession.

La sanction d’une radiation permanente, en vigueur depuis avril dernier, a été recommandée communément par les procureurs des deux parties. Michel Marcoux était déjà radié provisoirement depuis août 2014.