/finance/consumer

Quelle stratégie suivre pour toucher le maximum de RRQ à la retraite?

Daniel Germain | Journal de Montréal

0814-dvp

Illustration Adobe Stock

La rente maximale du RRQ, c’est combien, au fait ? Cette année, elle s’élève à 1177,30 $ par mois pour une personne qui aurait commencé à la recevoir à 65 ans. Elle sera indexée en janvier.

À un peu plus de 14 127 $ par année, ce n’est pas une somme colossale, et pourtant, seule une infime minorité peut y prétendre. Selon les données de Retraite Québec, 3,2 % des nouveaux prestataires du RRQ atteignaient le plafond en 2018 (1,1 % des femmes et 5,4 % des hommes).

Ça joue dans ces eaux-là chaque année.

Le plafond de cotisation

Comment toucher le maximum ?

Dah ! En cotisant au maximum !

Oui, mai encore... Il faut gagner un salaire suffisamment élevé la majeure partie de sa vie active. Rappelons qu’un pourcentage de notre rémunération est versé automatiquement en cotisations, mais il y a une limite au salaire sur lequel sont prélevées ces contributions : 58 700 $. Dans le jargon, on appelle ce plafond le « maximum de gain admissible » (MGA). Lui aussi, il est indexé chaque année.

Si notre salaire atteint le MGA (ou le dépasse), on cotise au maximum. Insistons sur le mot « salaire », car tout autre type de revenu ne rentre pas dans ça : revenu de placements, dividendes, loyers d’un immeuble à logements...

Les années McDo

La rente est calculée en fonction des contributions moyennes au régime de 18 ans jusqu’à l’année où l’on demande sa rente. Si on touche sa rente à partir de 65 ans, la période de cotisation s’étire donc sur 47 ans (65 - 18 = 47). Durant toutes ces années, il s’en trouve où l’on n’a pas gagné grand-chose. Elles font baisser la moyenne.

Faut-il contribuer jusqu’au plafond chaque année pour toucher la rente maximale ? Non.

Le RRQ exclut du calcul 15 % du temps (en mois) où les cotisations ont été les plus faibles, soit l’équivalent de 7 ans sur 47 ans. Donc, le temps à flipper des boulettes chez McDo entre deux sessions de cégep, out !

Est-ce que ça veut dire qu’il faut gagner dès 25 ans l’équivalent du MGA et maintenir la cadence jusqu’à la retraite ? C’est ça, oui, ce qui explique que si peu de gens touchent la rente maximale du RRQ.

Une pause aux parents

Pour ne pas pénaliser les parents qui décident de rester à la maison pour s’occuper de leur enfant en âge préscolaire, le RRQ prévoit pour eux des dispositions particulières.

Si un parent gagne moins de 3500 $ une ou plusieurs années et qu’il touche durant ce temps des allocations familiales pour un enfant de moins de sept ans, cette période n’est pas prise en compte dans le calcul de la rente, même pas dans les 15 % des années de plus faibles revenus. La moyenne des cotisations est simplement calculée sur un plus petit nombre d’années.