/regional/montreal/montreal

Fermeture du port de plaisance de Lachine: les plaisanciers refusent de lever l’ancre

Les plaisanciers dont le bateau est ancré au Port de plaisance de Lachine sont mécontents de sa fermeture imminente. 

L’administration Plante a décidé de fermer la marina à la fin de l’été. La Ville investira 20 millions de dollars pour transformer la pointe en parc. 

Les membres de l’Association des plaisanciers du port de plaisance de Lachine sont consternés par cette décision.

Ils plaident que la marina apporte des retombées économiques importantes pour les commerçants des environs. 

«On avait d’abord fait des estimations de l’ordre de 10 millions pour les retombées économiques. On parle de retombées directes et indirectes. On a sondé nos membres et puis, comme retombée directe, on peut dire qu’on a au moins 5 millions de retombées directes», affirme Josée Côté, porte-parole de l’Association. 

La mairesse de l’arrondissement de Lachine, Maja Vodanovic, est sceptique devant ces montants avancés. 

«Parlez-m’en des retombées économiques de 10 millions. Moi je ne l’ai pas trouvée leur étude de 10 millions de dollars. Ce que j’ai trouvé, par contre, c’est qu’un propriétaire de bateau, il va mettre entre 10 000$ et 12 000$ dans son bateau. Puis il va aussi donner des milliers de dollars dans l’essence pour son bateau», répond-elle. 

Entretien des installations 

Mme Vodanovic mentionne qu’un investissement de 16,5 millions de dollars serait nécessaire pour entretenir les installations. 

«En ce moment, la fosse septique, on est obligé d’aller pomper tous les jours. On pompe l’argent public, pour pas que ça aille dans le lac», lance-t-elle. 

De son côté, l’Association des plaisanciers du port de plaisance de Lachine croit que ce montant pourrait être moindre. 

«On pense que ça peut coûter moins que ça et qu’il y a des choses qui ne sont probablement pas nécessaires dans ça. Et que certaines installations, s’ils veulent faire leur projet de parc, ils devront de toute façon les mettre ordre», critique Mme Côté. 

Selon cette dernière, les plaisanciers se disent même prêts à payer davantage pour rester dans la marina.

«Ils sont ouverts à payer plus de frais de quaiage et ils sont également ouverts, aussi, à contribuer à un fonds pour la mise à niveau», dit-elle. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.