/regional/montreal/montreal

Marina de Lachine: un incontournable pour les pêcheurs à Montréal

CAMILLE LALANCETTE/24 HEURES/AGENCE QMI

La marina de Lachine, au sud-ouest de l’île de Montréal, est un repère incontournable pour les pêcheurs, qui peuvent y faire d’impressionnantes prises.

Douglas Dazé vient à Lachine depuis plus de 40 ans avec son partenaire de pêche Many Reid. Ensemble, ils ont capturé d’innombrables poissons, ils ont recensé plus d’une dizaine d’espèces lors de leurs journées de pêche.

CAMILLE LALANCETTE/24 HEURES/AGENCE QMI

À la marina, il est possible de pêcher de l’achigan, du brochet, de la barbotte, de l’anguille ou encore du doré. Le plus prisé reste l’esturgeon, capturé à plusieurs reprises par le duo. Le plus gros qu’ils ont attrapé mesurait 52 pouces (132 cm) et pesait quasiment 60 livres (27 kg).

M. Dazé a toute qu’une recette pour apprêter cette bête.

«Quand je fais fumer l’esturgeon, c’est entre trois et huit sortes de bois, 18 épices pour la marinade et quatre à six heures de temps dans le fumoir», explique-t-il.

Le passionné affirme taquiner le poisson sept jours par semaine pour des périodes de plus de huit heures.

CAMILLE LALANCETTE/24 HEURES/AGENCE QMI

«Ça fait 60 ans que je pêche, même quand je travaillais, je venais le matin avant l’ouvrage», ajoute celui qui est retraité depuis juillet.

Dimanche, il était également accompagné de sa famille, avec qui il s’est installé à l’ombre afin d’initier ses petits-enfants à ce loisir.

«Je viens aussi pour la tranquillité et le paysage», explique-t-il.

Moment de détente

Rencontrés non loin de l’emplacement de pêche de M. Dazé, Marc Masson et Mario Coulombe profitaient de la journée ensoleillée.

«Normalement, on va pêcher en bateau, mais aujourd’hui, on s’est assis pour prendre de l’air, regarder les bateaux passés, boire une bière. La pêche c’est un complément!» lance Marc Masson.

Pour Clémence, Frank et Timothée Martin, ce sont des vacances en Gaspésie qui leur ont redonné la piqûre de la pêche.

«Aujourd’hui, on n’a rien pêché, mais il y a quelques semaines, j’ai pêché mon premier poisson. C’était un achigan», raconte fièrement le jeune Timothée Martin.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.