/news/coronavirus

Baisse marquée du temps d’attente dans les sites de prélèvements à Québec

Arnaud Koenig-Soutière | Journal de Québec

Un aperçu de l’achalandage au site de dépistage Fleur de Lys, hier, vers 9 h.

Photo Annie T. Roussel

Un aperçu de l’achalandage au site de dépistage Fleur de Lys, hier, vers 9 h.

S’il fallait jusqu’à quatre heures pour subir un test de dépistage de la COVID-19 sans rendez-vous à Québec samedi, l’attente était beaucoup moins longue hier, alors qu’il fallait moins de 60 minutes pour compléter l’exercice aux deux sites de prélèvement. 

Les occupants d’à peine quelques voitures faisaient la file dans le stationnement P1 d’ExpoCité et dans celui du centre commercial Fleur de Lys, hier matin. L’affluence détonait de celle de la veille et ses longues heures d’attente.

• À lire aussi: De longues heures d'attente pour la deuxième clinique mobile de Québec

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Cet afflux important est en partie causé par l’éclosion qui est survenue au Costco Lebourgneuf au début du mois d’août. Quelque neuf employés ont reçu un diagnostic positif à la COVID-19. Bien que le risque de contagion auprès de la clientèle reste minime, plusieurs clients ont préféré ne pas courir de risque et se plier à un test de dépistage.

Il faudra attendre en début de semaine pour évaluer si l’éclosion se révèle plus importante, puisque les bilans régionaux ne sont plus dévoilés durant le week-end.

À l’échelle provinciale, la cadence pour mener des tests se maintient depuis plusieurs jours. De mardi à vendredi, le nombre de prélèvements quotidiens a oscillé entre 14 947 et 18 596.

Les nouveaux cas sont néanmoins restés stables. Le compte-rendu d’hier faisait état de 67 cas positifs, soit la plus basse somme depuis une semaine. Un décès, dont la date est inconnue pour l’instant, s’est ajouté. Quant aux hospitalisations, elles sont restées identiques à la veille avec 149 personnes hospitalisées, en plus de 25 aux soins intensifs.

Hausse à prévoir

Au Canada, au moins 380 nouveaux cas ont été rapportés chaque jour sur une moyenne d’environ 43 000 tests quotidiens, a souligné la Dre Theresa Tam, hier, par communiqué.

À mesure que le déconfinement progresse, « nous nous attendons à une recrudescence des cas, parallèlement à ce que nous avons observé au cours des dernières semaines », a d’ailleurs laissé entendre l’administratrice en chef de la Santé publique canadienne.

Quelque 121 652 cas ont reçu un diagnostic positif depuis le début de la pandémie au Canada. De ce nombre, 89 % des cas sont maintenant rétablis.