/finance/consumer

Prenez l’assurance voyage même si vous ne sortez pas du Canada

Stéphane Desjardins | Journal de Montréal

Travel insurance concept, suitcases under umbrella. 3D rendering

Illustration Adobe Stock

Pandémie oblige, les Québécois voyagent plus que jamais dans la Belle Province et ailleurs au pays. Pourtant, se casser une jambe en Ontario ou sur la côte ouest pourrait leur coûter un bras !

Selon un sondage récent de la CAA-Québec, 39 % des Québécois ignorent que, dès qu’ils sortent du Québec, ils doivent acheter de l’assurance voyage. Pire, 7 % des répondants voyagent régulièrement sans cette couverture et 62 % jugent improbable qu’ils se la procurent au prochain périple ailleurs au pays. Cela s’appelle de l’insouciance.

Car ce n’est pas moi qui conseille d’acheter de l’assurance voyage hors Québec, mais la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ ) et l’Autorité des marchés financiers (AMF ).

Vous pensez que vos frais médicaux sont couverts à 100 % partout au pays ? Erreur. S’il vous arrive un accident, ils sont remboursés au tarif de la RAMQ (jusqu’à 100 $ par jour d’hospitalisation, 50 $ par jour pour des soins externes). La différence est souvent très importante. 

Par exemple, une fracture ouverte du fémur en Ontario vous coûtera 506 $ selon la RAMQ (sur une facture totale de 928 $). Et si vous faites de la randonnée dans les Rocheuses et qu’on doit vous évacuer par hélicoptère, vous paierez plus de 20 000 $. Un conseil : assurez-vous.

Comment se protéger ?

Avant de partir, vérifiez si votre assurance collective comporte un volet d’assurance voyage et l’étendue des couvertures (durée du voyage, inclusions et exclusions, frais de subsistance, de rapatriement médical, annulation, interruption, etc.). Sinon, vérifiez si votre carte de crédit offre cette protection, et son étendue. Si c’est insuffisant, achetez de l’assurance voyage pour quelques dollars par jour auprès d’un assureur ou d’un voyagiste.

Voici quelques aspects à vérifier : quel est le plafond pour les frais médicaux et de subsistance (pour vous et un compagnon de voyage), votre couverture tient-elle toujours si vous avez une condition préexistante (une maladie ou un changement de médication récent), doit-on payer de sa poche avant de se faire rembourser par la RAMQ, le transport médical d’urgence est-il couvert ?


Frais non couverts par la RAMQ ailleurs au pays 

Médicaments, même prescrits par un médecin 

Services d’un professionnel autre que médecin, dentiste ou optométriste 

Chambre d’hôpital semi-privée ou privée (moins de 3 lits) 

Transport d’urgence terrestre ou aérien 

Rapatriement au Québec  

Conseils  

Normalement, soit votre carte de crédit, soit votre assurance automobile offre de l’assurance lorsque vous louez une voiture ailleurs au pays ; celle du locateur est inutile. Demandez l’avenant FAQ 27 à votre assureur auto avant de partir. 

N’oubliez pas d’acheter suffisamment de médicaments pour la durée du voyage ; vérifiez si votre assurance les couvre en cas de perte. 

Dans certaines provinces, hôpitaux et cliniques acceptent la carte d’assurance maladie du Québec. Sinon, conservez les reçus pour une réclamation à l’assureur ou la RAMQ. 

La COVID-19 est-elle couverte ailleurs au pays ? Vérifiez auprès de la RAMQ (1-800-561-9749) et votre assureur collectif, voyage ou émetteur de carte de crédit. 

L’assurance médicale est 100 % remboursable si vous annulez votre départ. 

De la lecture : AMFACCAP