/news/politics

1000 employés supplémentaires et des responsables pour les CHSLD

Patrick Bellerose | Journal de Québec

Le gouvernement Legault embauchera 1000 employés supplémentaires dédiés à la santé publique en prévision d’une deuxième vague de la COVID-19, en plus de nommer un gestionnaire responsable par CHSLD.

Ces nouvelles mesures font partie des modifications annoncées par le nouveau ministre de la Santé, Christian Dubé, lors de son point de presse à Québec. 

Les 1000 nouveaux employés dédiés à la santé publique auront le mandat de dépister les cas de COVID-19 et leurs contacts, en plus de prévenir et gérer les éclosions. Quelque 106 M$ seront investis pour leur embauche. 

Québec promet aussi de nommer un gestionnaire responsable pour chaque CHSLD. En entrevue à TVA Nouvelles la fin de semaine dernière, le premier ministre François Legault s’était dit étonné de voir que ces établissements n’étaient pas toujours dotés d’un responsable. 

Le ministre Dubé, lui, a souligné que son gouvernement a appris des difficultés rencontrées lors du début de la pandémie au printemps dernier. «Est-ce qu’on peut faire mieux? La réponse c’est oui», a-t-il admis. 

Le plan dévoilé mardi souligne d’ailleurs plusieurs lacunes observées ce printemps, dont la pénurie de main-d’œuvre et un taux d’absentéisme élevé dans les CHSLD et autres résidences pour aînés. 

En conséquence, le Québec affiche le pire bilan au Canada, avec 5727 décès, dont 91% étaient des personnes âgées de 70 ans et plus. 

Les neuf mesures annoncées       

- Avoir un gestionnaire responsable pour chaque CHSLD

- Maintenir un accès sécuritaire pour les proches aidants

- Offrir des services de soutien à domicile adaptés aux besoins des usagers

- Maintenir le délestage au minimum pour les services sociaux

- Recruter massivement des préposés dans les CHSLD

- Interdire la mobilité de main-d’œuvre, tout en respectant de façon stricte les règles de prévention et de contrôle des infections (PCI)

- Réduire les délais de l'ensemble du processus de dépistage

- Soutenir une offre de services optimale en chirurgie, en endoscopie et en imagerie médicale

- Assurer l'approvisionnement en équipement de protection individuelle (ÉPI) en concluant des ententes avec des fabricants québécois pour la production de produits stratégiques

- Rejoindre l’ensemble de la population par des communications ciblées et adaptées aux différents publics