/news/travel

Réservez déjà votre chalet pour Noël

Béatrice Roy-Brunet | Agence QMI

La frénésie se poursuit sur le marché de la location de chalets, alors que plusieurs d’entre eux sont déjà réservés pour l’automne. Les Québécois qui veulent en louer un pour Noël devraient même y penser dès que possible.

Comme la pandémie limite les destinations possibles pour les vacanciers désireux de s’évader, plusieurs ont décidé de louer un chalet dans la province cet été. La tendance se maintient : il commence à être difficile de trouver un chalet à louer au Québec pour les week-ends d’automne, surtout à proximité de Montréal.

«On voit les réservations qui rentrent à tous les jours pour octobre et novembre. Pour ces deux mois et décembre, les demandes arrivent beaucoup plus rapidement qu’auparavant et pour de plus longues périodes», a constaté Philippe Pichette, qui est propriétaire avec sa conjointe Kerri Gibson de six chalets dans les Cantons-de-l’Est.

Ce dernier remarque que ceux-ci sont presque tous réservés pour le mois de septembre au complet. «Ce n’est pas le cas normalement à cette période de l’année», a-t-il soutenu.

Quatre chalets du couple sont même déjà réservés pour les vacances de Noël, et des demandes sont entrées pour le mois de février.

Selon Dany Papineau, fondateur de la plateforme de location WeChalet, plusieurs vacanciers se sont fait prendre cet été en échouant de réserver un chalet à la dernière minute et ont appris la leçon.

«C’est déjà le temps de réserver pour Noël ou la semaine de relâche. Il y a vraiment un engouement pour les chalets. Il faut se prendre plus d’avance que d’habitude», a-t-il confirmé.

«Le bassin de population qui recherche le plus à sortir de la ville, c’est définitivement Montréal. Tout ce qui est à moins de deux heures de Montréal est très prisé», a-t-il noté.

Été record    

Comme les Québécois ont pratiquement tous dû rester dans la province pendant les vacances, les chalets en région ont connu un achalandage hors du commun. La plateforme WeChalet a enregistré de 3000 à 6000 visiteurs uniques par jour en juin et juillet, a affirmé M. Papineau.

«Juin, ç’a été un mois record. On a fait plus que deux fois les chiffres de l’année passée en un seul mois et juillet aussi c’était excellent», a relaté M. Papineau.

Les propriétés de Kerri Gibson et Philippe Pichette étaient également fortement en demande. «Il n’y a pas une journée qui passe sans qu’on reçoive un appel de désespoir de quelqu’un qui veut louer un chalet pour l’été», a raconté M. Pichette.