/news/tele

Star Académie: c’est parti!

Sandra Godin | Juornal de Québec

Alors que les recherches pour la maison vont bon train que le corps professoral commence à se former, Star Académie est maintenant à la recherche de sa cohorte d’académiciens.

La tournée d’auditions se déroulera dans sept régions à compter du 25 septembre, et pandémie oblige, les potentiels candidats devront prendre rendez-vous pour faire valoir leur talent auprès du jury.  

Pour éviter les rassemblements effervescents que les auditions provoquaient jadis, les intéressés doivent prendre rendez-vous sur le site web de Star Académie, après quoi ils recevront une convocation à une date et une heure précises, dans une des sept villes choisies, soit Montréal, Québec, Gatineau, Moncton, Rimouski, Saguenay ou Sherbrooke. 

Cette façon de faire s’imposait «pour la sécurité des gens», explique le producteur, Jean-Philippe Dion, qui assure toutefois que les quatre membres du jury verront défiler 180 personnes par jour devant leurs yeux, soit la même capacité qu’en temps normal.  

Treize journées d’auditions sont prévues, «mais on va ouvrir d’autres journées si c’est nécessaire», indique-t-il.  

Retour en régions   

Alors que les auditions de La Voix se déroulaient à Montréal et à Québec seulement, Jean-Philippe Dion a soulevé l’importance de retourner dénicher les talents directement en région, comme le faisait Star Académie à l’époque.  

Il nous rappelle qu’il y a 15 ans, la première édition a été remportée par un néo-brunswickois, Wilfred LeBouthillier. On se souvient de la ferveur qui animait la population chaque fois qu’un candidat était choisi pour l’émission.  

«L’ADN de Star Académie, c’est les régions, explique-t-il. Le talent ne se trouve pas juste à Montréal, il se trouve partout.»  

L’équipe a d’ailleurs prévu un arrêt à Moncton, le 5 octobre. «En ce moment, les frontières ne sont pas ouvertes, mais on a un plan si jamais il n’y avait pas de réouverture d’ici aux auditions», fait savoir Jean-Philippe Dion.  

Rassembler la diversité   

Quant à la future cohorte qui intégrera l’académie en janvier prochain, la production recherche des candidats âgés entre 16 et 30 ans.  

Avec une chanson d’une durée maximale de trois minutes, ils passeront devant un jury de quatre personnes, composé de la productrice au contenu Marianne Boulet, qui a travaillé sur Révolution, de la directrice du casting Rosalie Dumas, de Marie-Ève Riverin, choriste pour Lara Fabian qui aussi été coach vocal à La Voix, et enfin, Luis Clavis, membre de Valaire.  

La décision de faire appel à ce dernier illustre bien la volonté de l’équipe de «repérer un autre type de talent qui à la base serait peut-être passé inaperçu à Star Ac», soutient Jean-Philippe Dion.  

«On veut vraiment avoir une cohorte d’académiciens qui représente la musique d’aujourd’hui, ajoute le producteur. La musique de 2020, a, selon moi, rien à voir avec la musique de 2012 (année de la dernireè diffusion de Star Académie). Il y a quelque chose qui s’est passé dans l’industrie musicale entre temps et on veut aller chercher ce monde-là.» 

«On veut des interprètes qui ont de grandes voix pour accoter les artistes internationaux qui vont venir sur le plateau, c’est essentiel. Mais on veut aussi, des gens qui ont une culture différente et tout ça va faire en sorte que ça va enrichir l’émission», précise-t-il. 

Et c’est pas fini, version 2020  

Jean-Philippe Dion exprime le souhait qu’il ne veut pas seulement que la cohorte représente la diversité musicale d’aujourd’hui, mais soit aussi représentative de la société. 

C’est pourquoi Star Académie lance aujourd’hui une version complétement réarrangée de la chanson Et c’est pas fini, hymne de la première édition en 2003.  

Elle est réinterprétée par des artistes de la nouvelle génération, à l’image de la cohorte que Star Académie souhaite rassembler, soit Émile Bilodeau, Roxane Bruneau, Luis Clavis, Jérôme 50, Alicia Moffet, Eli Rose, Mike Clay (Clay and Friends) et Sarahmée.  

La chanson ne sera pas la chanson thème de l’édition 2021, précise Jean-Philippe Dion, mais elle sert plutôt à faire la transition entre le passé et le présent. Avec ces nouveaux interprètes, il souhaite aussi rejoindre une génération plus jeune qui n’a peut-être pas connu le concept. 


♦ Star Académie devrait être en ondes en janvier 2021 à TVA. Tous les détails pour les auditions sont disponibles sur staracademie.ca.