/regional/sherbrooke/estrie

Une rentrée inusitée à l’Université de Sherbrooke

Ève Beauregard | TVA Nouvelles

Des salles de cours à l'extérieur, dans des salles de spectacles et même dans des églises: la rentrée scolaire sera pour le moins inusitée à l'Université de Sherbrooke.

Cet automne, les cours seront en grande partie présentiels. Selon la vice-rectrice aux études, Christine Hudon, entre 30 % et 100 % des cours de baccalauréat se feront en classe.

Jeudi, plusieurs étudiants circulaient sur le campus pour se préparer à leur retour en classe.

Mais pourquoi prioriser les cours en classe quand toutes les autres universités, et même la ministre de l'Enseignement supérieur, Danielle McCann, penchent pour les cours à distance? «D’abord, c’était une demande de nos étudiants et étudiantes et aussi parce qu’on est une université où l’apprentissage, les activités pratiques et le contact humain sont importants», a dit Mme Hudon, jeudi, en entrevue avec TVA Nouvelles.

L’Université Bishop’s met aussi l'accent sur les cours présentiels. En moyenne 50 % des cours se feront donc en classe. Pour ce qui est des étudiants internationaux, il est difficile de calculer avant le début des classes combien d’entre eux seront de retour sur les bancs d’école. L'institution prévoit cependant un nombre à la baisse.