/finance/consumer

Automobilistes, conduire en fou peut vous coûter cher

Daniel Germain | Journal de Montréal

car flashed on the highway by a radar

Illustration Adobe Stock

C’est sans doute l’âge, toujours est-il que j’ai développé une intolérance à tout ce qui s’apparente à une incivilité, alors vous vous imaginez comme je peux parfois être crispé. 

Le plus irritant ? Pas les niaiseries sur les réseaux sociaux, mais ceux qui, dès qu’ils touchent à un volant, se croient dans Fast and Furious. Ça, ça met la vie des gens en danger.

Au fait, à part mon respect, qu’est-ce qu’il en coûte à un chauffard de rouler en fou ?

Les grands excès de vitesse

Qui n’a pas déjà reçu une contravention pour excès de vitesse ? 

Quand on roule dans une voiture confortable, on peut facilement pousser l’aiguille à 125 sans s’en rendre compte.

Par contre, quand on dépasse tout le monde comme s’ils étaient à l’arrêt, par la droite comme par la gauche, il est difficile de plaider la distraction. Il y a alors de fortes chances qu’on ait franchi une autre limite, celle qui nous amène en territoire des grands excès de vitesse.

Les pénalités pour grands excès de vitesse se situent sur une autre échelle que les contraventions pour des infractions ordinaires. 

Dans une zone de 100 km/h, l’amende pour avoir roulé à 159 km/h s’élève à 290 dollars, plus 5 points d’inaptitude. À 160 km/h, on bascule du côté des grands excès. La contravention grimpe à 630 $, auxquels s’ajoutent 10 points d’inaptitude.

Il y a des endroits pour tester les limites de sa voiture modifiée et l’effet du petit aileron disgracieux qu’on a boulonné sur le coffre : une piste de course. Ça coûte quelques centaines de dollars de location pour un après-midi, on y peut user ses pneus à volonté, à l’abri du ridicule. 

C’est toujours moins cher que l’amende de 1950 dollars et les 36 points d’inaptitude quand on est pris à foncer sur l’autoroute à 260 km/h. 

On peut avancer à moins de 100 km/h et se faire prendre pour grand excès de vitesse. 

Il suffit de rouler à 70 km/h dans une zone de 30 km/h, et vous êtes cuit !

Ah oui, chaque fois, le permis de conduire est automatiquement suspendu pour sept jours. 

Les grands excès de vitesse entachent un dossier durant dix ans. 

La pénalité s’alourdit avec chaque récidive. 

Les frais

La contravention comporte aussi des frais. Pour les amendes se situant entre 600 $ et 1500 $, les tarifs judiciaires s’élèvent à 296 $, et ils grimpent à 25 % de la pénalité quand celle-ci dépasse 1500 $. 

Il faut ajouter à ça une contribution au fonds dédié aux victimes d’actes criminels qui équivaut à 25 % de l’amende. 

Points d’inaptitude

Les points d’inaptitude inscrits à notre dossier, en plus de nous faire perdre le permis de conduire, finissent aussi par coûter cher. Au renouvellement, le permis de conduire coûte 86,34 $ si on n’a aucun point inscrit à son dossier. La note monte à 422,69 $ si on a accumulé plus de 15 points.

Autres infractions

Quand on roule en fou, on peut collectionner les infractions dans une même séquence : feu brûlé, arrêt ignoré, etc. En cas de conduite dangereuse, 1500 $ à 3000 $, plus frais, s’ajoutent. Dossier criminel en prime.