/news/society

Un simple test pourrait prédire l’apparition de la maladie de Crohn

Agence QMI

stomachache

Photo adobe stock

Un simple test d’urine pourrait déceler la maladie de Crohn avant même son apparition, ont avancé des chercheurs canadiens.

Dans une étude publiée jeudi dans l’«American Gastroenterological Association», les chercheurs ont expliqué que cette maladie pourrait être causée par une altération de la perméabilité de la doublure des intestins qui permet d’éviter au système immunitaire de s’activer en présence des bactéries du microbiote.

La maladie de Crohn est en effet une inflammation anormale des intestins qui cause des désagréments intestinaux comme des crampes, des douleurs ou des diarrhées de manière récurrentes. Aucun traitement n’existe pour les quelque 280 000 Canadiens qui vivent avec.

Or la perméabilité intestinale peut se mesurer par le taux dans les urines de la lactulose, un sucre qui ne traverse pas la doublure.

Aujourd’hui, diagnostiquer la maladie de Crohn est difficile, puisqu’il nécessite plusieurs examens et tests en vue d’écarter d’autres pathologies.

Cette avancée dans la compréhension de la maladie est due au projet Génétiques, environnementaux et microbiens (GEM), qui suit depuis 2008 des milliers de Canadiens dont un parent est atteint de la maladie de Crohn.

«Personne d’autre au monde ne dispose d’une telle cohorte et d’une telle richesse d’échantillons et de données pour étudier les causes des maladies intestinales inflammatoires, a indiqué par voie de communiqué Dr Kenneth Croitoru, chercheur principal de l’étude et gastro-entérologue à l'hôpital Mount Sinai à Toronto. Nous nous concentrons depuis longtemps sur la façon de contrôler les symptômes et l’inflammation. Ici, nous nous demandons comment guérir la maladie, et nous disposons maintenant de données fascinantes sur les possibles déclencheurs précoces de la maladie de Crohn.»