/news/coronavirus

Un emballage «dangereux» de gel hydroalcoolique

capture d'écran | Facebook

Un groupe canadien de sécurité auprès des enfants sonne l’alerte concernant un désinfectant pour les mains commercialisé pour les jeunes enfants. La pochette qui ressemble étrangement à celles qui contiennent des aliments, tels que des purées et yogourts, peut représenter un réel danger pour les petits. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Les emballages, qui reprennent les couleurs d’émissions et de personnages préférés des tout-petits, comme Pat Patrouille ou encore Barbie, contiennent du gel hydroalcoolique. Contenu, évidemment, qui ne doit pas être ingéré.

Si un message clair est inscrit à côté du bouchon, les jeunes enfants ne sachant pas lire n’ont aucune raison de se méfier de cet emballage qu’ils connaissent bien. 

Le Child Safety Link a été averti la semaine passée que de tels emballages étaient présents sur les tablettes de certains magasins au Canada. Les pochettes ont été trouvées dans un Walmart en Ontario. D’autres pochettes ont été trouvées à Halifax. 

«L’ingestion d’un tel produire peut se produire en une fraction de seconde. Un emballage comme ça, qui ressemble tellement à ce que les enfants sont habitués de manger est tout simplement très alarmant», a expliqué Chantal Walsh, spécialiste en santé au Child Safety Link en entrevue à Global News. 

«Il y a une quantité suffisante dans cet emballage particulier pour nuire à un enfant, provoquer une toxicité grave.» L’organisation déconseille aux parents d’offrir ce produit à leurs enfants. 

De plus, Mme Walsh souligne que le capuchon, particulièrement petit, est facile à enlever pour des mains d’enfants. Toutefois, les risques d’étouffements avec ce bouchon sont plus grands.

Questionné par le Halifax Examiner mardi matin au sujet de ce produit sur ses étalages, Walmart a répondu par courriel qu’ils feraient enquête. 

«Merci d'avoir porté ceci à notre attention. La sécurité des produits est une priorité absolue chez Walmart et nous prenons très au sérieux les préoccupations de cette nature », a écrit Adam Grachnik, directeur des affaires générales de Walmart Canada. «Bien que ces produits satisfassent aux normes de sécurité de Santé Canada, nous examinons actuellement le produit en interne», a fait savoir la multinationale. 

Dans la même catégorie