/news/culture

Kanye devant le tribunal pour valider sa candidature dans l’Ohio

WENN

Kanye West poursuit le responsable des élections de l'Ohio, Frank LaRose, après s'être vu refuser une place sur le bulletin de vote aux présidentielles de l'État. En effet, Frank LaRose, républicain, a rejeté une pétition de près de 15 000 signatures et d'autres documents électoraux de Kanye West, en invoquant des informations erronées sur les pièces soumises.

• À lire aussi: Échec pour Kanye West dans le Wyoming

• À lire aussi: La candidature de Kanye West remise en doute dans le New Jersey

• À lire aussi: Promo ou vraie candidature?

Selon le Hollywood Reporter, les avocats du candidat éconduit affirment que Frank LaRose a le devoir d'accepter toute inscription d’un candidat indépendant tant qu'aucune plainte n'est déposée contre lui et qu'il ne viole pas la loi de l'État. L'Ohio est par ailleurs un État crucial lors des élections américaines.

Le musicien a mené une campagne peu conventionnelle pour les élections de novembre, n'ayant jusqu'à présent participé au scrutin que dans huit États. Kanye West n'a pas réussi à figurer sur les bulletins de vote dans la majorité des États, pas plus dans sa région d'adoption, le Wyoming, que dans son Illinois natal et dans l'État clé du Wisconsin. Il n'a pas non plus respecté les délais de dépôt ou a été rejeté en Californie, Floride et Pennsylvanie. Toutefois, il sera candidat dans l'Arkansas, le Colorado, l'Oklahoma, l'Utah et le Vermont.

La superstar du hip-hop avait soutenu Donald Trump jusqu'à ce qu'il annonce sa propre candidature le mois dernier. Des membres du parti républicain ont été accusés de l'avoir aidé à se présenter dans le but unique de nuire au candidat démocrate Joe Biden en éloignant les jeunes électeurs noirs. Kanye West a refusé de démentir ces accusations. 

Dans la même catégorie