/news/coronavirus

COVID-19: août se termine sur une mauvaise note

Agence QMI

Après un début encourageant dans les provinces à l'est du Manitoba, la lutte à la pandémie a connu des contrecoups à partir de la mi-août, si bien que la pandémie est demeurée, somme toute, au même point au pays qu'en juillet.

• À lire aussi: Un bond important des cas de COVID-19 à Québec

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Au total, les agences de santé publique ont rapporté 1008 nouvelles infections au pays, pour un total de 12 636 personnes qui ont reçu un diagnostic officiel de COVID-19 en août au pays. En comparaison, 12 108 tests positifs avaient été répertoriés en juillet au Canada.

Le mois s'était pourtant bien amorcé, à la faveur d'une amélioration constante des bilans du Québec et de l'Ontario. Or, la Belle Province a, à nouveau, connu un rebond de son bilan lundi avec 140 infections dans les 24 dernières heures, en plus de deux décès. Il s'agit d'un nombre de cas environ deux fois plus élevé que ceux dévoilés vers la mi-août.

«Il y a un relâchement général au Québec», a déploré le premier ministre du Québec, François Legault, en commentant les dernières données et en appelant ses concitoyens à faire preuve de «discipline», notamment pour éviter une éventuelle fermeture des écoles.

Des professeurs en colère

L'Ontario, de son côté, est demeuré au neutre avec 114 nouvelles contaminations et un décès, des nombres pratiquement identiques à ceux de la veille.

Au-delà des chiffres, ce sont plutôt les professeurs qui ont retenu l'attention lundi. Les quatre principaux syndicats représentants les enseignants de la province ont déposé une requête à la commission des relations de travail de l'Ontario en plaidant que le gouvernement n'a pas pris toutes les mesures nécessaires pour protéger la santé des travailleurs dans le cadre de la rentrée scolaire.

Le premier ministre Doug Ford a répliqué en accusant les syndicats de chercher un prétexte pour un affrontement. «Nous avons absolument tout fait. Toutes les idées possibles, nous les avons implantés dans les classes», s'est-il défendu en répondant aux questions des journalistes lors d'une conférence de presse.

Préoccupant

Les chiffres de l'Alberta et de la Colombie-Britannique, les deux autres provinces les plus touchées au pays, sont aussi demeurés inquiétants avec, respectivement, 426 et 294 patients recensés au cours des trois derniers jours. Deux décès ont aussi été signalés en Alberta et quatre en Colombie-Britannique.

«Les derniers chiffres soulèvent des préoccupations», a reconnu la médecin hygiéniste en chef de l'Alberta, la Dre Deena Hinshaw, en évoquant diverses éclosions liées à des activités sociales. Notamment, plus de 50 personnes ont été contaminées en participant à une cérémonie dans une église de Calgary.

«Nous devons tous prendre un pas de recul et nous ressaisir», a renchéri son homologue de la Colombie-Britannique, la Dre Bonnie Henry, en invitant à nouveau ses concitoyens à limiter leurs interactions sociales.

Restrictions et fermetures

Par ailleurs, le regain de la pandémie dans l'Ouest, qui perdure depuis des semaines, a forcé les autorités à agir.

Entre autres, le Manitoba a annoncé le retour de certaines restrictions sur les déplacements vers le nord de la province, dans l'espoir d'endiguer la progression du virus.

Également, l'Aquarium de Vancouver a dû se résoudre à fermer ses portes au public et à mettre à pied 200 employés pour tenter de survivre. L'organisme a expliqué que les règles sanitaires ne lui permettent pas d'accueillir suffisamment de visiteurs pour assurer sa rentabilité.

Sur une notre plus positive, seuls deux cas ont été signalés en Nouvelle-Écosse et aucun dans les autres provinces de l'Atlantique.

Le Canada cumule désormais 128 948 personnes qui ont contracté la COVID-19 depuis le début de la pandémie, incluant 9124 Canadiens qui ont succombé tout en étant porteurs du virus.

La situation au Canada:

Québec: 62 492 cas (5760 décès)

Ontario: 42 309 cas (2811 décès)

Alberta: 13 902 cas (237 décès)

Colombie-Britannique: 5790 cas (208 décès)

Saskatchewan: 1619 cas (24 décès)

Manitoba: 1214 cas (14 décès)

Nouvelle-Écosse: 1085 cas (65 décès)

Terre-Neuve-et-Labrador: 269 cas (3 décès)

Nouveau-Brunswick: 191 cas (2 décès)

Île-du-Prince-Édouard: 44 cas

Yukon: 15 cas

Territoires du Nord-Ouest: 5 cas

Nunavut: 0 cas

Canadiens rapatriés: 13 cas

Total: 128 948 cas (9124 décès)