/news/society

Des dizaines de Canadiens de plus malades en raison d'oignons américains

Agence QMI

Zwiebel

Printemps - stock.adobe.com

L'éclosion de salmonellose fort probablement liée à des oignons importés des États-Unis a fait 78 malades de plus au Canada depuis le 21 août dernier, a dévoilé la santé publique fédérale lundi.

• À lire aussi: Salmonellose liée à des oignons américains : 40 autres cas signalés au Canada

• À lire aussi: Oignons américains: 100 nouveaux cas de salmonellose

• À lire aussi: Oignons rouges américains contaminés: une Canadienne saisit la justice américaine

Ainsi, au moins 457 Canadiens ont contracté la maladie depuis le début de cette éclosion en juin, particulièrement dans l'Ouest canadien avec 257 patients en Alberta et 107 en Colombie-Britannique.

Le Québec, avec 23 cas, a été relativement épargné par cette éclosion, tout comme l'Ontario (11 cas) et les provinces de l'Atlantique, où un seul patient a été repéré à l'Île-du-Prince-Édouard.

Une personne a perdu la vie tout en étant porteur de la salmonelle, mais il n'est pas certain que son décès ait été causé directement par la salmonellose.

«Il n'existe aucune preuve attestant que les oignons cultivés au Canada sont liés à cette éclosion. On examine plutôt les oignons importés des États-Unis», a réitéré l'Agence de la santé publique du Canada dans un communiqué.

Plus précisément, les consommateurs doivent éviter de manger tout oignon rouge, blanc, jaune ou jaune sucré ayant été distribué par Thomson International Inc.

L'éclosion est probablement liée aux seuls oignons rouges, mais il existe un risque de contamination entre les différentes variétés, ont souligné les autorités.

En cas de doute sur la provenance de leurs oignons, les Canadiens sont invités à les jeter.

Les États-Unis enquêtent également sur cette éclosion et ont aussi identifié Thomson International Inc comme étant la source probable des légumes contaminés. En date du 18 août, 869 patients avaient été repérés au sud de la frontière, dont 116 qui ont été hospitalisés, principalement dans les États de l'ouest du pays. Les plus touchés étaient la Californie, l'Oregon, le Montana et l'Utah.

La salmonellose provoque une variété de symptômes incluant de la fièvre, des frissons, de la diarrhée, des crampes abdominales, des maux de tête, de la nausée et des vomissements. Les symptômes peuvent durer de 4 à 7 jours et entraîner des complications chez les personnes en moins bonne santé.