/finance/homepage

Les voyages dans le Sud comprendront des assurances pour la COVID

Air Canada offrira aux voyageurs canadiens des assurances médicales liées à la COVID-19 pour les destinations du Sud, alors que les compagnies aériennes tentent par tous les moyens de convaincre le public de reprendre place à bord de leurs appareils désertés.

• À lire aussi: Soyez averti, il n'y aura pas d'autre programme de rapatriement canadien

• À lire aussi: Le marché immobilier s’enflamme en Floride

• À lire aussi: Pandémie oblige, des snowbirds coincés au Québec

Le régime annoncé par Vacances Air Canada, en partenariat avec le géant allemand de l’assurance Allianz Global Assistance, couvrira entre autres les frais médicaux d’urgence et de quarantaine. Il est entré en vigueur ce lundi et n’est applicable que pour les destinations soleil, dont le Mexique et les Caraïbes, sans frais supplémentaires.

«Ce régime d'assurance pour les urgences médicales liées à la COVID-19 vise à fournir la protection et le confort nécessaires afin que les clients de Vacances Air Canada puissent de nouveau voyager en toute confiance et profiter pleinement de leurs vacances sans s'inquiéter au sujet des urgences médicales liées à la COVID-19», a déclaré dans un communiqué le chef de la direction chez Allianz Global Assistance, Chris Van Kooten.

Le programme d’Allianz offre une couverture maximale de 100 000 $ par personne, par voyage, et couvre entre autres les frais médicaux, l’hébergement en cas de quarantaine ainsi que le rapatriement en cas de décès.

Cette nouvelle stratégie des compagnies aériennes arrive à un moment où celles-ci peinent à se relever du choc violent qu’a causé la pandémie de COVID-19 sur les affaires. Selon les chiffres révélés récemment par l’Agence des services frontaliers du Canada, le nombre de voyageurs terrestres et aériens à traverser la frontière a baissé d’environ 95 % entre le mois de mars et le mois d’août par rapport à la même période l’année dernière.

La chute drastique du volume de déplacements s’est accompagnée de lourdes pertes pour les lignes aériennes. Air Canada a rapporté une perte nette de 1,05 milliard $ au premier trimestre, alors que le président-directeur général Calin Rovinescu évoquait au mois de mai dans un appel téléphonique aux analystes «la période la plus sombre de toute l’histoire de l’aviation commerciale».

Le gouvernement du Canada continue de déconseiller tout voyage à l’étranger non essentiel.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.