/news/law

Un ancien directeur de McGill en prison

Michael Nguyen | Journal de Montréal

Donald Nycklass

Photo courtoisie

Un ancien directeur de l’Université McGill, qui avait détourné 371 000 $ de fonds publics pour rénover ses deux maisons, a écopé mardi de 22 mois de prison, en plus de devoir rembourser près de 170 000 $.

« Vous aviez tout pour réussir dans la vie, rien ne vous disposait à commettre ces infractions », a commenté la juge Dominique B. Joly avant de condamner Donald Garcia Nycklass, mardi au palais de justice de Montréal.

C’est que l’homme de 41 ans avait toujours eu un parcours sans tache. 

Ingénieur avec une formation militaire, il ne frayait pas avec les milieux criminalisés et n’avait aucun problème d’alcool, de drogue ou de jeu. 

Or, en 2013, alors qu’il était gestionnaire de projet pour McGill, Nycklass s’est mis à détourner des fonds publics à des fins personnelles. Cela lui a permis de rénover ses maisons. 

Il a ensuite continué quand il a été nommé directeur des résidences, bâtiments et installations pour l’Université.

« [Entre 2013 et 2017], 361 items répartis sur 94 factures ont été indûment payés par l’Université McGill », a expliqué la magistrate.

Comme l’Université ignorait tout de ce détournement de fonds, elle s’est donc retrouvée à mal remplir ses registres comptables et à demander des crédits de taxe auxquels elle n’avait pas droit. 

Nycklass, de son côté, n’avait évidemment pas déclaré ces sommes au fisc, si bien que cela a créé une irrégularité qui a fini par le perdre.

« Un effet dissuasif » 

Accusé au pénal en vertu de la Loi sur la taxe d’accise, il a finalement plaidé coupable et souhaite maintenant tourner la page.

« Les procédures ainsi que les pertes familiales, professionnelles et financières engendrées par son arrestation semblent avoir eu un effet dissuasif », a indiqué un
criminologue dans un rapport.

Mais avant cela, il devra séjourner 22 mois en prison. 

La tête basse, Donald Garcia Nycklass n’a pas dit un mot quand il s’est fait passer les menottes, mardi.