/news/world

Un Afro-Américain tué par la police à Washington

Agence France-Presse

Un homme noir a été tué mercredi à Washington par la police, au moment où le pays est plongé dans un mouvement historique contre le racisme et les violences policières.

• À lire aussi: Un homme noir tué par la police à Los Angeles, appels à manifester

• À lire aussi: «Ça suffit»: les manifestants antiracistes exigent l'égalité

Selon les autorités, des policiers se trouvaient peu après 16h dans le sud-est de la ville pour enquêter sur des informations à propos d'«hommes armés dans un véhicule».

«Lorsqu'ils ont approché le véhicule, certaines personnes ont fui à pied et un policier a tiré avec son arme à feu», tuant une personne, a dit le chef de la police de la capitale américaine, Peter Newsham, lors d'une conférence de presse.

«Nous pensons que le sujet avait une arme à ce moment-là», a-t-il précisé, assurant que deux armes avaient été retrouvées sur place.

La victime est «un jeune Afro-Américain», a fait savoir aux médias Trayon White, un élu local, appelant à ce que les images captées par les caméras des policiers soient diffusées.

«Ils ne s'en tireront pas comme ça, ne laissez pas les médias étouffer cette affaire», a exhorté l'antenne locale de Black Lives Matter (Les vies noires comptent), invitant à manifester sur place.

Cette affaire a lieu après des mois de protestations contre les brutalités policières à travers les États-Unis, et deux jours seulement après que des policiers de Los Angeles ont abattu un Afro-Américain qui roulait à vélo.

Mercredi, la famille de Daniel Prude, un homme noir mort étouffé aux mains de la police de New York au mois de mars alors qu'il était nu et menotté, a exigé que justice lui soit rendue.