/news/currentevents

Cri d'alarme des employés du 911 de Longueuil

Agence QMI

Les employés de la centrale d’urgence 911 de l’agglomération de Longueuil sont à bout de souffle et lancent un cri d’alarme pour dénoncer l'inaction de l'employeur, le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL).

Représentés par la section syndicale du Syndicat canadien de la Fonction publique (SCFP), affilié à la FTQ, ils déplorent la pénurie de personnel et dénoncent le fait que l’employeur est incapable de retenir les nouvelles embauches. 

Le manque de formation des employés, les relations de travail difficile et la vétusté des équipements viennent compliquer une situation déjà délétère, selon le syndicat.

«Aucune administration municipale n’a pu régler la situation au cours des huit dernières années», a dénoncé le SCFP dans un communiqué, vendredi.

«Bien que la situation soit bien documentée, la Ville tarde toujours à trouver des solutions durables pour ce service qui dessert les villes de Longueuil, Boucherville, Brossard, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert», a-t-on ajouté.