/news/coronavirus

La situation de la COVID-19 s’aggrave dans des résidences pour aînés de Chaudière-Appalaches

La situation de la COVID-19 s’aggrave dans des résidences pour aînés de Chaudière-Appalaches.

• À lire aussi: Éclosion dans une résidence de Saint-Jérôme

• À lire aussi: Près de la moitié des résidents d’un étage de la Place Alexandra infectés

À la résidence privée pour aînés Le Saint-Guillaume, à Saint-Georges-de-Beauce, 10 résidents et cinq employés ont été infectés au nouveau coronavirus. 

Une vingtaine d’employés ont été placés en isolement préventif.

Le CISSS de Chaudière-Appalaches est sur place pour s’assurer que les résidents reçoivent les soins nécessaires. 

Les patients COVID-19 ont été transférés dans un centre d’hébergement temporaire, à la résidence La Guadeloupe, située à 30 minutes de là. 

«Tous les résidents et employés ont été dépistés, a assuré le copropriétaire Marc-André Poulin en entrevue avec TVA Nouvelles. Ça a été très rapide comme opération. On a su mercredi matin qu’on était plus à risque. Au-dessus 300 personnes ont été testées en deux jours.»

Du côté des employés, représentés par le Syndicat des professionnelles en soins de Chaudière-Appalaches (SPSCA), on estime médiocre la collaboration du CISSS et on déplore le manque d’information relayée aux membres.

«Nos membres sont très inquiets d’être déplacés. Ils ne connaissent pas le Saint-Guillaume. Ce n’est pas leur milieu de travail», dit Isabelle Bégin, vice-présidente de ce syndicat faisant partie de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ).

«Le CISSS a embarqué pour préparer et servir les repas, et contribuer auprès des membres», dit pourtant le copropriétaire.

D’autres établissements de la région sont surveillance, soit le CHSLD Saint-Alexandre à Thetford Mines ainsi que les résidences pour personnes âgées Saint-Alphonse et Le Cristal, dans chacun desquels où au moins un cas de COVID-19 aurait été enregistré.

La région de Chaudière-Appalaches en est à 648 cas depuis le début de la pandémie dont 25 de plus depuis le début du long weekend de la fête du Travail.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.