/regional/outaouais

La SQ va surveiller de près un rassemblement sur les libertés individuelles à Papineauville

Capture d'écran YouTube

La Sûreté du Québec (SQ) aura à l'œil des citoyens qui comptent se regrouper vendredi pour trois jours à Papineauville, en Outaouais, afin de défendre les libertés individuelles pendant la pandémie.

• À lire aussi: Des menaces lourdes de conséquences sur internet

• À lire aussi: Comment une personne devient «complotiste»

Ce rassemblement survient au moment où le gouvernement Legault impose des amendes qui pourraient aller de 400 $ à 6000 $ aux personnes qui oseront défier les lois sanitaires.

«C'est un événement en chansons pour les droits et libertés» suggère l'internaute «Joe L'indigo» sur sa page Facebook, dans un message vidéo où il mentionne que plusieurs gens de calibre seront aussi présents pour faire des discours.

Dans le message d'invitation publié sur Facebook et diffusé sur YouTube, on ne fait mention d'aucune mesure sanitaire comme le port du masque ou la distanciation sociale, mais on sait que généralement ces partisans des libertés individuelles sont farouchement opposés à l'obligation de porter un couvre-visage.

Dans une autre vidéo disponible sur les réseaux sociaux, on montre l'endroit où les participants pourront fraterniser et discuter; un terrain à l'état plutôt sauvage situé sur le rang des Cascades à Papineauville où il sera semble-t-il possible de camper pendant deux nuitées.

«Nous serons présents afin de nous assurer du respect des différentes réglementations», a expliqué jeudi le porte-parole de la SQ en Outaouais, Marc Tessier.

Le maire de Papineauville, Christian Beauchamp, n'a pas rappelé l'Agence QMI et on ignore si les organisateurs ont toutes les autorisations nécessaires pour la tenue de cet événement dans le contexte où le gouvernement du Québec a placé l'Outaouais en mode préalerte (code jaune), en raison de l'augmentation des cas de COVID-19.

Impossible aussi de savoir combien de personnes sont attendues à ce rassemblement, mais les organisateurs semblent voir grand avec l'installation annoncée d'un chapiteau, de toilettes chimiques et la présence de musiciens.

Le slogan à la toute fin du communiqué, «Pouvoir aux peuples», donne le ton à cette rencontre.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.