/regional/montreal/monteregie

Le conjoint de Sylvie Parent s'excuse d'être sorti de sa quarantaine

Le conjoint de la mairesse de Longueuil, qui a été déclarée positive à la COVID-19 en fin de semaine, s’est excusé jeudi d’être sorti de sa quarantaine pour se rendre dans sa brasserie.

• À lire aussi: La mairesse de Longueuil infectée; la liste des politiciens en isolement s'allonge

• À lire aussi: COVID-19: cinq politiciens testés négatifs

• À lire aussi: Un caucus de la rentrée virtuel pour la moitié des élus caquistes

Alain Boutin a expliqué qu’il s’était placé en quarantaine après le diagnostic positif de Mme Parent dans l’attente de son propre test.

«Deux jours plus tard, le 8 septembre, je me suis présenté au travail à 6h pour récupérer des biens personnels et remplir certaines obligations. J’y suis demeuré jusqu’à 10h30. Deux employés et trois clients étaient présents à certains moments», fait-il savoir dans une déclaration. 

«Bien que j’ai appliqué toutes les mesures sanitaires et de distanciation recommandées et que je me suis imposé le port du masque en tout temps, j’ai réalisé rapidement que j’avais commis une grave erreur et je suis retourné en quarantaine.»

M. Boutin ajoute que son test s’est finalement révélé négatif le jour même.

«Je suis profondément désolé de l’embarras provoqué à mon épouse par mon erreur de jugement, ainsi qu’aux employés et clients présents ce jour-là.»

Rappelons que l’annonce du test positif de Sylvie Parent mardi a provoqué le placement en isolement de plusieurs ministres, députés et maires de la province après des rencontres des différents élus avec la mairesse dans les jours précédents.