/news/techno

Vitesse de téléchargement: les fournisseurs internet respectent leur promesse

Agence QMI

Netzwerkkabel verbunden mit einem Hub

fotoknips - stock.adobe.com

La vitesse de téléchargement promis par les fournisseurs d’internet aux consommateurs canadiens est respectée et même souvent dépassée, selon une étude dévoilée par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC).

• À lire aussi: Nouveaux tarifs internet de gros du CRTC: Ottawa se dit préoccupé

Le rapport préparé par SamKnows indique que la qualité du service internet de Bell Aliant, Bell Canada, Bell MTS, Cogeco, Norouestel, Rogers, Shaw, TELUS et Vidéotron est uniforme, quelle que soit l'heure du jour.

«Bien que les données aient été recueillies avant la pandémie de COVID-19, nous sommes encouragés par les résultats qui montrent que les Canadiens reçoivent généralement les vitesses internet pour lesquelles ils paient. Les résultats de ce rapport donnent un bon aperçu du rendement des services internet partout au Canada», a précisé le président du CRTC, Ian Scott, par communiqué, mardi.

Parmi les fournisseurs bien présents au Québec, notons que la vitesse de téléchargement pour le service LAN de Bell était en moyenne de 105 % (période de pointe) et 108 % (hors pointe) par rapport à ce qui était annoncé (qui équivaut à 100 %). Son service FTTH (Fibe) était un peu mieux à 113 % en tout temps.

En moyenne, Vidéotron a atteint une vitesse de 110 % de 19 h à 23 h du lundi au vendredi (la période de pointe) contre 111% aux autres moments de la journée. Même chose pour Cogeco à 109 % et 110 %. Rogers est celle au pays qui dépassait le plus ses promesses, à 129 % et 130 % respectivement.

Pour Vidéotron, l’étude indique que les fournisseurs sont capables de répondre à une demande élevée comme ce fut le cas durant la pandémie.

«Cette étude démontre encore une fois toute l’importance qu’ont les investissements dans les infrastructures de télécommunication partout au pays», a déclaré Jean-François Pruneau, président et chef de la direction de Vidéotron, par communiqué, jeudi.

Les données ont été recueillies du 1er au 31 octobre 2019 en mesurant la vitesse dans les routeurs de clients participants.