/news/law

Des amendes totales de 30 000 $ pour un ancien vice-président de SNC-Lavalin

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Pour avoir contrevenu à des obligations déontologiques relativement à un système de partage de contrats, l’ingénieur Yves Codotte a été condamné à payer trois amendes totalisant 30 000 $, a annoncé vendredi le Conseil de discipline de l’Ordre des ingénieurs du Québec. 

Selon les détails partagés vendredi par le Conseil, M. Cadotte a toléré ou participé de 2002 à 2009 à un système de partage de contrats de services d’ingénierie sur les territoires de Montréal et de Longueuil. Il était alors vice-président au développement des affaires d’une division de SNC-Lavalin.

Le Conseil de discipline a indiqué dans sa décision que M. Cadotte a contrevenu à des obligations déontologiques «qui se situent au cœur même de l'exercice de sa profession». De plus, «ses gestes ont porté ombrage à l'ensemble de la profession d'ingénieur».

Yves Cadotte avait témoigné devant la commission Charbonneau en 2013.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.