/news/law

Des amendes totales de 30 000 $ pour un ancien vice-président de SNC-Lavalin

Agence QMI

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Pour avoir contrevenu à des obligations déontologiques relativement à un système de partage de contrats, l’ingénieur Yves Codotte a été condamné à payer trois amendes totalisant 30 000 $, a annoncé vendredi le Conseil de discipline de l’Ordre des ingénieurs du Québec. 

Selon les détails partagés vendredi par le Conseil, M. Cadotte a toléré ou participé de 2002 à 2009 à un système de partage de contrats de services d’ingénierie sur les territoires de Montréal et de Longueuil. Il était alors vice-président au développement des affaires d’une division de SNC-Lavalin.

Le Conseil de discipline a indiqué dans sa décision que M. Cadotte a contrevenu à des obligations déontologiques «qui se situent au cœur même de l'exercice de sa profession». De plus, «ses gestes ont porté ombrage à l'ensemble de la profession d'ingénieur».

Yves Cadotte avait témoigné devant la commission Charbonneau en 2013.