/regional/montreal/laval

La fête se poursuit au bar

TVA Nouvelles

Des personnes qui dansent, pas de distanciation physique et peu de masques : des images tournées dans les derniers jours, au Karma Resto Lounge de Laval, semble indiquer que le message de la santé publique ne passe pas dans tous les bars du Québec.

• À lire aussi: Plus de 80 cas actifs au Bas-Saint-Laurent

• À lire aussi: Éclosion dans un bar de danseuses de Toronto

Inquiets, des citoyens ont contacté TVA Nouvelles pour souligner la publication de vidéos du Karma Resto Lounge, dimanche.

Sur la page Instagram de l'endroit, on y voyait ce genre de vidéos, dont une publiée samedi. Les vidéos ont été retirées après que TVA Nouvelles ait contacté les propriétaires, qui ont refusé toute demande d'entrevue.

L'un des propriétaires du Karma Resto Lounge a cependant confié que les règles sont difficiles à faire respecter par les clients. Selon lui, plusieurs n'en font qu'à leur tête.

Depuis vendredi, les bars doivent tenir un registre des visiteurs, prendre en note les noms et numéros de téléphone de chaque client, ce qui peut ralentir le processus d'entrée dans un établissement. 

Rassemblements à l'entrée des bars

Pendant ce temps, certains jeunes en profitent pour faire la fête sur le trottoir.

Des photos ont été prises par le Journal de Montréal et le Journal de Québec, vendredi soir, sur la rue Saint-Laurent à Montréal et sur la Grande Allée à Québec. On y voit des attroupements près de l'entrée, des longues files, peu ou pas de distanciation physique. Même si le risque de contamination est moins grand à l'extérieur, il est toujours présent.

«Ce n’est pas une bonne idée d'être très près, de toute façon, mais on peut s'approcher à moins de deux mètres, même à un mètre à l'extérieur. C'est à l'intérieur que ça devient dangereux», a cependant nuancé Nima Machouf, épidémiologiste, en entrevue avec TVA Nouvelles.

Des tenanciers de bars espèrent que leurs collègues prendront rapidement les choses en main, car le premier ministre François Legault a été clair: il n'exclut pas de resserrer les règles si la situation se détériore.

Le Québec a rapporté dimanche 279 nouveaux cas et un décès de la COVID-19, portant les totaux à 64 986 personnes infectées et 5780 morts du virus.

D’après les informations de Bénédicte Lebel pour TVA Nouvelles