/regional/estduquebec/basstlaurent

Les chirurgies non urgentes suspendues à La Pocatière

TVA Nouvelles

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent est contraint de suspendre toutes les chirurgies non urgentes qui devaient avoir lieu lundi à l’hôpital Notre-Dame-de-Fatima de La Pocatière.

• À lire aussi: Plus de 80 cas actifs au Bas-Saint-Laurent

• À lire aussi: Fort achalandage à la clinique mobile de Rimouski

• À lire aussi: 279 nouveaux cas et un décès

Le manque de médecins prêts à faire des dépistages de la COVID-19 est en cause. En reportant les 11 interventions prévues à l’horaire, le CISSS souhaite donc se laisser une certaine latitude pour pallier le manque de personnel dans les cliniques de dépistage.

La région du Bas-Saint-Laurent est aux prises avec de nombreuses éclosions sur son territoire depuis quelques jours en raison de fêtes d'étudiants et de contaminations dans des bars, notamment.

Encore dimanche, 14 nouveaux cas se sont ajoutés au bilan de Rivière-du-Loup. 

Au Kamouraska, ce sont 30 nouveaux cas qui ont fait grimper le bilan dans les 4 derniers jours.

Le bloc opératoire quant à lui restera ouvert pour traiter les urgences.

Dans la même catégorie