/news/currentevents

Trois adolescents perdent la vie dans un accident au Nouveau-Brunswick

Agence QMI

Bloc GRC

Photo Agence QMI, Joël Lemay

La petite communauté de Blackville, au Nouveau-Brunswick, a été durement ébranlée dimanche matin par les décès de trois adolescents lors d'un accident survenu au cours de la nuit de samedi à dimanche.

Selon ce qu'a expliqué la Gendarmerie royale du Canada (GRC), les trois adolescents ont fait une sortie de route sur l'autoroute 8 pour aller percuter de plein fouet un mur de soutènement. Les trois jeunes ont été éjectés de la voiture sous la force de l'impact et leurs décès ont été constatés sur place.

L'un des jeunes avait 17 ans et habitait à White Rapids, tandis que les deux autres avaient 16 et 17 ans et habitaient à Blackville.

Le directeur de l'école secondaire de Blackville, Rodney Buggy, a précisé au «Queens Citizen» que l'un des trois jeunes venait de finir ses études, tandis que les deux autres se trouvaient en 12e année, soit la dernière au secondaire.

Cet accident est une horrible tragédie pour ce village d'environ 1000 habitants situé près de Miramichi.

«Nous sommes un petit milieu rural. Tout le monde se connait. C'est terrible», a confié M. Buggy au «Queens Citizen».

«En raison de la tragédie survenue tôt ce matin, l'école de Blackville avise les élèves et les parents de la communauté scolaire que l'école va ouvrir ses portes à 14 h», a d'ailleurs indiqué la municipalité sur son site internet, en précisant que des conseillers et membres du personnel seront sur place.

Rapidement, de nombreux internautes ont partagé sur les réseaux sociaux deux emojis, un cœur jaune et un bleu, aux couleurs de l'école de Blackville, en guise de message d'appui et de compassion.

De nombreux politiciens néo-brunswickois. qui devaient amorcer leur toute dernière journée de campagne électorale avant le scrutin de lundi, ont pris un moment pour offrir leurs sympathies aux proches des victimes et aux membres de la communauté.

C'est notamment le cas de Jake Stewart, député sortant et candidat à sa réélection pour le Parti progressiste-conservateur, qui a grandi à Blackville.

«Je suis sous le choc et attristé d'apprendre qu'une autre tragédie s'est produite dans notre communauté», a déclaré M. Stewart en appelant ses rivaux à l'imiter en évitant de faire campagne dimanche, «par respect pour les familles».