/news/culture

«Les beaux malaises 2.0» en tournage

Marie-Josée R. Roy | Journal de Montréal

PHOTO COURTOISIE/TVA et Encore Télévision

Et c’est reparti pour Martin Matte et ses Beaux malaises. L’humoriste commence aujourd’hui le tournage de la suite de sa populaire comédie, sous la houlette du réalisateur Robin Aubert. Le résultat sera en ondes à TVA l’hiver prochain. 

• À lire aussi: Une année riche en nouveautés à TVA

• À lire aussi: Le retour de Caméra Café

Robin Aubert (qui succède ainsi à Francis Leclerc, qui avait réalisé les quatre premières saisons) a beaucoup œuvré derrière la caméra au cinéma (Les affamés, Saints-Martyrs-des-Damnés, À l’origine d’un cri, etc.), mais moins à la télévision.

Julie Le Breton, Émilie Bierre, Michèle Deslauriers, Fabien Cloutier, Patrice Robitaille, Martin Perizzolo, Catherine Proulx-Lemay, Geneviève Schmidt, Christiane Pasquier, Alexis Martin et Adib Alkhalidey reprennent tous leur rôle dans cette nouvelle mouture, et Caroline Dhavernas (qui avait jadis paru dans quelques scènes des Beaux malaises en incarnant la mère de Martin, alias sa propre mère, Michèle Deslauriers, plus jeune), et Reda Guerinik se joignent également à la distribution régulière.

Séparation

C’est sous le titre Les beaux malaises 2.0 qu’on retrouvera Martin et sa joyeuse bande, qui nous avaient tant fait rire à TVA entre 2014 et 2017, et qui seront encore une fois confrontés à toutes sortes de défis du quotidien: amitiés inadéquates, sexualité débridée, relations familiales complexes, travaux manuels ratés et... séparation assumée.

Car Martin et Julie (Julie LeBreton) prendront bel et bien des routes différentes dans ce nouveau chapitre des Beaux malaises, campé quelques années après la fin de leurs dernières aventures. Ils ont désormais la garde partagée de leurs deux adolescents, Florence (Émilie Bierre) et Léo (Édouard Tremblay-Grenier), et seront respectivement à la recherche d’un nouvel amour. Comment leurs proches vivront-ils avec leur rupture? Monique (Michèle Deslauriers) devra, pour sa part, composer avec des ennuis de santé, et Martin sera souvent hébété par les comportements de ses vieux amis. Et, Dieu merci, celui-ci n’a pas abandonné l’idée de devenir un jour un bricoleur de talent...

Cette première saison des Beaux malaises 2.0 est une coproduction d'Encore Télévision et de MATTE TV, en collaboration avec Québecor Contenu.

«En plus de réjouir hebdomadairement près de deux millions de téléspectateurs par saison, cette comédie a été primée à plusieurs reprises. Une suite de l’émission était fort attendue et nos téléspectateurs espéraient ce grand retour. C’est donc avec joie que nous leur confirmons qu’ils connaîtront enfin de nouveaux beaux malaises. Nous sommes extrêmement fiers de pouvoir enfin renouer avec Martin et sa famille à TVA!» a confié Nathalie Fabien, directrice principale, chaînes et programmation, Groupe TVA, par communiqué.

«Les beaux malaises est une série culte qui a marqué l’imaginaire des Québécois grâce à ses personnages plus grands que nature et ses situations cocasses et touchantes dans lesquelles les familles ont pu se reconnaître. Encore une fois, cette nouvelle saison, issue de son concepteur et auteur à l’immense talent, Martin Matte, et de son grand allié François Avard, proposera de nouveaux malaises comme eux seuls peuvent nous en faire vivre», a pour sa part souligné Denis Dubois, vice-président, contenus originaux, Québecor Contenu.

«Lorsque Martin a évoqué l’idée d’écrire de nouveaux beaux malaises, nous l’avons aussitôt encouragé en ce sens. Il nous présentera donc encore des aventures pleines d’autodérision, de moments parfois loufoques, touchants et hilarants. Ce sera une série qui fait du bien!» a déclaré François Rozon, président d’Encore Télévision.