/finance/homepage

Desjardins injecte 100 M$ dans des parcs éoliens et solaire aux États-Unis

Jean-Michel Genois Gagnon | Le Journal de Montréal

Éolienne énergie

Photo courtoisie

Le Mouvement Desjardins sort son chéquier et injecte 100 M$ aux États-Unis pour prendre des parts dans quatre parcs éoliens et un parc solaire. 

En partenariat avec la frime Connor, Clark & Lunn Infrastructure, le Régime de rentes du Mouvement Desjardins et Desjardins Sécurité financière ont récemment acquis une partie des actifs d’EDP Renováveis. 

Il s’agit d’une première acquisition directe pour Desjardins dans des infrastructures vertes au sud de la frontière canadienne. 

Ces installations sont situées dans les États de l’Indiana, du Wisconsin, de l’Oklahoma et de l’Ohio. Ensemble, elles ont une capacité de plus de 560 MW, soit assez d’énergie pour alimenter plus ou moins 140 000 foyers. 

«Ce nouvel investissement dans les énergies renouvelables réaffirme notre engagement envers les énergies vertes», indique dans un communiqué Guy Cormier, président et chef de la direction. 

«Notre engagement à l’accélération de la transition énergétique se manifeste dans toutes nos sphères d'activité et le rythme ne fera que s'accélérer dans les prochaines années», poursuit-il. 

L’entreprise EDP Renováveis conservera une participation minoritaire. Elle demeurera responsable de la gestion de l’ensemble de ces parcs. Précisons que le parc solaire est présentement en construction. 

La transaction devrait être finalisée d’ici la fin de l’année. 

Plus de détails à venir...