/news/society

Désormais plus de 500 malades en raison d'oignons américains contaminés

Agence QMI

bloc oignon oignons Onion background

Photo Adobe Stock

On dénombre désormais plus de 500 Canadiens qui ont contracté la salmonellose en raison d'oignons contaminés provenant des États-Unis, ont dévoilé les autorités lundi.

• À lire aussi: Des dizaines de cas de salmonellose au Canada à cause de pêches américaines contaminées

• À lire aussi: Des dizaines de Canadiens de plus malades en raison d'oignons américains

Au cours des deux dernières semaines, l'Agence de la santé publique du Canada a recensé 49 nouveaux patients liés à une éclosion de salmonellose attribuée à des oignons distribués par Thomson International Inc.

En tout, ce sont donc 506 Canadiens qui sont tombés malades, incluant 71 personnes qui ont dû être hospitalisées. La grande majorité des cas se sont concentrés en Alberta (292) et en Colombie-Britannique (116), tandis que le Québec a été relativement épargné avec seulement 24 malades.

Deux personnes ayant contracté la maladie ont perdu la vie, mais la santé publique juge que la salmonellose n'a pas contribué à leur décès.

Les patients ont pour point commun d'avoir mangé des oignons rouges. Par mesure de précaution, les oignons jaunes, blancs et jaunes sucrés de Thomson International ont aussi été rappelés au côté des rouges, par crainte d'une contamination entre les variétés.

Au sud de la frontière, l'éclosion avait touché au moins 1012 personnes dans 47 États en date du 1er septembre, incluant 136 malades qui ont dû être hospitalisés. Aucun décès n'a été attribué à la maladie.

La salmonellose provoque une variété de symptômes incluant de la fièvre, des frissons, de la diarrhée, des crampes abdominales, des maux de tête, de la nausée et des vomissements. Les symptômes peuvent durer de quatre à sept jours et entraîner des complications chez les personnes en moins bonne santé.