/news/currentevents

Enquête publique du coroner sur la mort de Rosalie Gagnon

Nicolas Saillant | Le Journal de Québec

La petite Rosalie Gagnon a été tuée par sa mère en avril 2018.

La petite Rosalie Gagnon a été tuée par sa mère en avril 2018.

Le bureau du coroner annonce la tenue d’une enquête publique en décembre pour connaître les causes et circonstances menant au meurtre de la petite Rosalie Gagnon tuée par sa mère en avril 2018. 

• À lire aussi: Une trentaine de coups dans le corps de la petite Rosalie

• À lire aussi: Audrey Gagnon plaide coupable du meurtre de sa fillette

Six mois après la condamnation de Audrey Gagnon, la mère de la petite Rosalie, le Bureau du coroner a confirmé ce matin la tenue d’une enquête publique pour connaître les circonstances menant au décès de la petite de 2 ans. Sa mère a été condamnée à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 14 ans en mars dernier, juste avant la pandémie. 

Photo d'archives Stevens Leblanc

Selon la preuve Audrey Gagnon a donné 32 coups de couteau avant de la jeter dans une poubelle d’une résidence de Charlesbourg.  

L’enquête publique du coroner sera présidée par la coroner Géhane Kamel et se tiendra au palais de justice de Québec du 7 au 11 décembre prochain.