/news/world

Fiasco de la distribution de masques aux élèves en Grèce

Agence France-Presse

Les autorités grecques étaient confrontées mardi à un retentissant fiasco après que la distribution gratuite de centaines de milliers de masques dans toutes les écoles du pays à la rentrée des classes eut spectaculairement échoué en raison de mensurations erronées.

• À lire aussi: Rentrée scolaire 2020 repoussée en Grèce

La taille des masques était «trop grande dès le début», a expliqué à la chaîne Open TV Yiannis Stathopoulos, dont l'entreprise a remporté l'appel d'offre pour la confection et la livraison de 500 000 masques.

La commande portait sur des masques de 10 cm sur 18 cm pour les enfants âgés de moins de 10 ans, et des modèles de 12 cm sur 22 cm pour les élèves plus âgés et les enseignants.

Lundi, lorsque les masques ont été livrés pour le jour de la rentrée des classes, les élèves ont inondé les réseaux sociaux de photos montrant des visages entièrement recouverts par les masques.

AFP

Les utilisateurs de Twitter n'ont pas tardé à créer un groupe appelé «masques parachutes».

«Il s'agissait d'un malentendu», a affirmé mardi à la presse le vice-ministre de la Santé Vassilis Kontozamanis, affirmant que les mensurations communiquées au fabricant concernaient les pièces devant être assemblées pour être cousues.

«Ce sera corrigé», a-t-il assuré.

M. Stathopoulos, le dirigeant de l'entreprise qui a confectionné les masques, a affirmé avoir respecté les termes du contrat à la lettre, soulignant que les caractéristiques des masques avaient été définies par les experts en matière de santé du comité d'État grec chargé du coronavirus.

La soeur du premier ministre, la députée du parti au pouvoir Dora Bakoyannis, a reconnu que les masques «Zorro» étaient «un échec catastrophique».

Les masques sont obligatoires à l'école, à bord des transports en commun et dans les bâtiments publics. Les autorités avaient prévu de distribuer gratuitement environ 5 millions de masques en tissu aux élèves et aux enseignants.

Mardi, la protection civile a estimé que les masques devraient également être portés dans les quartiers de bureaux d'Athènes.

Plus de 13 000 cas de contamination au coronavirus et 313 décès ont été enregistrés en Grèce.