/news/coronavirus

L'Afrique du Sud pourrait être contaminée à 20%

Agence France-Presse

Zweli Mkhize, ministre Sud-africain de la Santé.

AFP

Zweli Mkhize, ministre Sud-africain de la Santé.

Quelque 12 millions de Sud-Africains pourraient déjà avoir contracté le coronavirus, estime le ministre de la Santé, alors que les statistiques confirment depuis plusieurs semaines une décrue de l'épidémie.

• À lire aussi: 4 morts du virus du Nil occidental

• À lire aussi: AstraZeneca reprend ses tests pour un vaccin au Royaume-Uni

Officiellement, le pays compte 650 749 cas, soit 47,8% des cas recensés sur toute l'Afrique.

Mais les vrais chiffres de contamination pourraient être beaucoup plus importants, en extrapolant à partir d'études réalisées sur les anticorps.

«Des modèles actualisés prédisent actuellement qu'il y aurait probablement 12 millions de Sud-Africains au total (détectés et non-détectés) infectés par le coronavirus, c'est-à-dire environ 20% de la population», a écrit le ministre de la Santé Zweli Mkhize dans un communiqué lundi soir.

Le pays mène une étude pour établir le niveau précis de la séroprévalence des anticorps au coronavirus parmi sa population de 58 millions.

Pour le ministre de la Santé, la baisse du nombre de nouvelles infections constatée ces dernières semaines «pose la question du niveau d'immunité qui pourrait déjà exister» dans le pays.

Pour le professeur Shabir Madhi de l'université de Witwatersrand à Johannesbourg, spécialiste de la question, le taux d'infection pourrait même être de 35 à 40% dans les régions les plus densément peuplées du pays, a-t-il affirmé dimanche lors d'une conférence en ligne.

L'Afrique du Sud est passé d'une fourchette de 10 000 à 15 000 nouveaux cas par jour en juillet à moins de 2000 ces derniers jours.

Lundi, le nombre de nouveaux cas était seulement de 956, soit la deuxième fois que ce nombre passait sous la barre des mille en moins d'une semaine.