/regional/troisrivieres

Les renforts arrivent dans les CHSLD de la Mauricie et du Centre-du-Québec

Charel Traversy | TVA Nouvelles

Les nouveaux préposés aux bénéficiaires (PAB) arriveront très bientôt sur le terrain après trois mois de formation, dont sept semaines de stages.

• À lire aussi: Une préposée de Trois-Rivières découragée par la mobilité de la main-d'oeuvre

Parmi eux, on retrouve Denis Pratte, qui commencera à travailler vendredi au CHSLD Louis-Denoncourt à Trois-Rivières. «On nous a donné notre carte d’accès et les derniers papiers», a-t-il commenté en entrevue avec TVA Nouvelles.

Sur les 341 diplômés en Mauricie et au Centre-du-Québec, 175 nouveaux préposés sont assignés dans un établissement de la rive sud et 166 sur la rive nord. Chacun des 27 CHSLD de la région comptera de nouveaux visages.

«On le fait comme si c'était nos parents. Mais il faut se dire qu'on le fait pour nous. Moi les soins que je donne à mes bénéficiaires se sont des soins qu'un jour j'aimerais recevoir», a souligné Denis Pratte.

Les nouveaux préposés seront accompagnés d’un PAB d’expérience pour leurs premières journées de travail. Ce renfort permettra aux équipes d'être mieux préparées en vue de la seconde vague de COVID-19.

Les nouveaux préposés sont particulièrement attendus dans les six CHLSD de la région où il y a eu une éclosion de COVID-19 au printemps dernier. À Cloutier-du Rivage, 26 nouveaux PAB arrivent cette semaine, tandis que 16 nouveaux travailleurs commencent au CHSLD Lafèche, un établissement durement touché en avril dernier.

«On souhaite que, s’il y a une deuxième vague, notre personnel soit prêt à y faire face. L’arrivée de ces 341 préposés aux bénéficiaires va permettre de stabiliser nos horaires de travail et permettre aux employés de prendre des congés, tout en continuant d'assurer une qualité et une sécurité de soins à nos résidents», a affirmé Jean-François Équilbec, directeur des ressources humaines au CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec.

Une deuxième cohorte commencera la formation accélérée de préposé aux bénéficiaires à la mi-octobre. Le CIUSSS cherche à pourvoir plus de 170 postes. La formation sera proposée aux aides de services déjà dans le réseau de la santé.