/news/world

L'image internationale des États-Unis au plus bas

Agence France-Presse

L'image des États-Unis auprès des autres pays riches est au plus bas, en raison de la réponse de Washington à la crise du coronavirus et des doutes autour du leadership de Donald Trimp, selon une étude publiée mardi.

• À lire aussi: Des pressions «sans précédent» de Trump sur les agences de santé américaines

• À lire aussi: Trump n'aurait «aucun problème» à vendre des avions F-35 aux Émirats arabes unis

Selon ce sondage réalisé par l'institut Pew Research Center, un seul pays parmi les 13 (la Corée du Sud), a une opinion favorable, à 56%, des États-Unis.

En Grande-Bretagne, son allié historique, ce chiffre tombe à 41%, au plus bas depuis la création de ce sondage il y a deux décennies.

En France, 31% de la population a une opinion favorable des États-Unis, 26% en Allemagne. Des chiffres similaires à ceux relevés en 2003, lors de la guerre en Irak, majoritairement décriée en Europe.

Et à travers les 13 pays sondés, seulement 15% de la population pense que les États-Unis, où le COVID-19 a fait près de 200 000 morts, ont bien géré la crise du nouveau coronavirus.

L'institut Pew a interrogé 13 273 adultes entre le 10 juin et le 3 août.

À l'étranger, la cote de popularité de Donald Trump, candidat à sa réélection le 3 novembre, est faible. C'est au Japon où elle est le plus fort (25%) et en Belgique le plus faible (9%).