/news/currentevents

«Ma mère est complètement détruite et ruinée»

TVA Nouvelles

Sylvain Duguay a fait des arnaqueurs amoureux son combat depuis que sa mère s’est fait dépouiller jusqu’au dernier sou par un beau-parleur. 

• À lire aussi: Dizaines d’aînés victimes d’une arnaque amoureuse

• À lire aussi: Le «prince de l’enfer» à la tête d’un réseau de fraudeurs sans scrupule

Quand l’homme a appris le démantèlement par la Sûreté du Québec d’un réseau aux ramifications internationales qui a fait une cinquantaine de victimes au Québec, M. Duguay y a vu une bonne nouvelle.

«J’en ai fait mon cheval de bataille depuis 2015», explique-t-il. Sa mère s’est fait extorquer de dizaines de milliers de dollars. 

«J’ai remis 50 000 dollars en reçus à la SQ que je peux prouver. Il y a probablement d’autres transactions, d’autres preuves qu’elle a détruites», soutient le fils de la victime. 

Toutes sortes de bateaux    

La femme est tombée sous le charme d’un fraudeur qui disait se prénommer Jean-Pierre, qui vivait à l’étranger et qui lui a monté toutes «sortes de bateaux». 

«Ils se parlaient au téléphone plusieurs fois par jour. Il s’est trouvé d’autres complices pour lui monter toutes sortes d’histoires inimaginables durant presque cinq ans: qu’il était malade, qu’il avait eu un accident, qu’il avait besoin de soins, qu’il avait besoin de billets d’avoir. Elle lui a envoyé son passeport», détaille M. Duguay.

Sa mère croyait que le fameux Jean-Pierre était digne de confiance. 

5000 à 6000$ par jour      

«Elle lui envoyait des sommes faramineuses. Parfois 5000 ou 6000$ par jour. Elle a dilapidé toutes ses économies, tout y est passé», se désole son fils. 

C’est une cousine de Sylvain Duguay qui l’a alerté. Sa mère était en relation téléphonique avec le pseudo Jean-Pierre depuis un an. 

«J’ai fait appel à la police locale pour lui faire comprendre que c’était des fraudeurs. Comme c’est une fraude internationale, ça a été transféré à la SQ.» 

La SQ compte d'ailleurs procéder à l’arrestation de 12 suspects à Québec, Montréal et en Outaouais, aujourd’hui. 

Femmes en détresse     

Les fraudeurs selon M. Duguay ciblent des femmes en détresse, des aînées qui se sentent seules, qui tombent dans le panneau. 

«Ma mère est brisée. Elle ne va pas bien du tout, c’est le but de ces fraudeurs-là. Ils l’ont complètement détruite. Ce sont des gens intelligents», prévient Sylvain Duguay.

Les arnaqueurs épinglés par la SQ seraient à l’origine de 2,3 millions de dollars d’extorsion auprès principalement d’aînés.

«Ce sont des chiffres monstrueux qui sortent de nos coffres, du patrimoine qui a été ramassé pour l’héritage des enfants. Ce sont des milliards dont on parle», appuie Sylvain Duguay.