/news/coronavirus

Tous les plus importants ministres contraints au confinement en Irlande

Agence France-Presse

Micheal Martin, premier ministre irlandais

AFP

Micheal Martin, premier ministre irlandais

Tous les membres du cabinet irlandais, soit les plus importants ministres du gouvernement, se sont placés mardi en isolement en raison d'un possible cas de nouveau coronavirus, a annoncé mardi le Premier ministre Micheal Martin.

• À lire aussi: Trudeau inquiet de la remontée des cas de COVID

• À lire aussi: Reconfinement généralisé en Israël

Cette décision a été prise car que le ministre de la Santé Stephen Donnelly est tombé malade mardi après-midi et a demandé à être testé à la COVID-19.

«Nous avons demandé à tous les ministres de restreindre leurs mouvements en attendant le résultat de ce test», a déclaré Micheal Martin sur la chaîne publique de télévision RTE.

Il a ajouté que cette décision avait été prise avec «beaucoup de prudence» car M. Donnelly avait briefé tous les membres du cabinet lors d'une réunion lundi soir sur les nouvelles mesures gouvernementales pour lutter contre la résurgence de l'épidémie.

Mardi, M. Donnelly a aussi fait une apparition aux côtés de M. Martin et du vice-Premier ministre Leo Varadkar lors de la conférence de presse annonçant ces nouvelles restrictions, qui concernent la ville de Dublin.

Le confinement des ministres a entraîné la suspension de la Chambre basse du Parlement irlandais, son président Sean O Fearghai ayant expliqué aux députés qu'«il (n'était) pas possible de continuer à travailler» dans ces conditions.

Mais le Premier ministre a annoncé sur RTE que le Parlement se réunirait plus tard dans la soirée, avec des ministres moins haut-gradés chargés de «représenter le gouvernement sur certaines questions».

L'Irlande, qui recense 1787 décès dus à la maladie COVID-19, avait observé son pic de mortalité en avril, mais elle lutte depuis quelques temps contre une résurgence de nouveaux cas de contamination.

Celle-ci a poussé mardi le gouvernement à imposer de nouvelles restrictions à Dublin, limitant les rassemblements à deux foyers - à l'intérieur comme à l'extérieur - et les groupes à six personnes.

La réouverture totale des pubs, prévue pour le 21 septembre dans le reste du pays, sera aussi repoussée dans la capitale, a annoncé le vice-Premier ministre.